Engineers Canada logo

Accords internationaux

L’Accord de Washington : Il s’agit d’une entente, au niveau de la formation universitaire, entre les organisations responsables de l’agrément des programmes menant à un diplôme en génie dans 20 pays. L’Accord reconnaît l’équivalence substantielle des programmes et recommande que les diplômés des programmes agréés par n’importe lequel des organismes signataires soient réputés satisfaire aux exigences de formation universitaire des autres organismes signataires pour accéder à l’exercice de la profession d’ingénieur.   

Les pays signataires de l’Accord de Washington sont l’Australie, le Canada, la Chine, le Taipei chinois, Hong Kong, l’Inde; l‘Irlande, le Japon, la Corée, la Malaisie, la Nouvelle‑Zélande, le Pakistan, le Pérou, la Russie, Singapour, l’Afrique du Sud, le Sri Lanka, la Turquie, le Royaume-Uni et les États‑Unis.

Ressources utiles pour en savoir plus sur l’Accord :

Les accords commerciaux internationaux : La plupart des accords commerciaux existants portent sur les domaines généraux de la coopération économique, y compris le commerce des biens et des services. L’Accord économique et commercial global (AECG) récemment négocié entre le Canada et l’Union européenne porte directement sur les services d’ingénierie et la mobilité des ingénieurs à titre de professionnels. L’AECG encadre la reconnaissance mutuelle des qualifications professionnelles (ingénieurs compris). Par conséquent, cet accord fournit une base de négociation aux pays qui veulent signer des ententes de reconnaissance mutuelle (ERM).

Pour plus d’information

Pour plus d’information, veuillez contacter Maria Arrieta, Gestionnaire, Reconnaissance des titres de compétences étrangers : maria.arrieta@ingenieurscanada.ca