Engineers Canada logo

Des cérémonies à l’intention des étudiants de première année leur inspirent un sens de la déontologie et du professionnalisme

2019.12.05

Le 10 novembre dernier, l’École de génie de l’Université de Guelph a tenu sa toute première cérémonie de l’aile de griffon. Six cents étudiants de première année en génie ont reçu une épinglette en argent représentant une aile, puis se sont engagés à respecter les normes les plus rigoureuses d’apprentissage et de conduite.

Alors que la cérémonie de prise du jonc marque traditionnellement la fin des études de premier cycle des étudiants canadiens en génie, la cérémonie « Gryphon Wing » de l’Université de Guelph s’inspire la cérémonie « Iron Pin » inaugurée à l’Université de la Colombie-Britannique (UBC) en 2014 pour souligner l’entrée symbolique des étudiants dans le domaine du génie et le professionnalisme que cela exige.

En novembre 2014, UBC a tenu sa première cérémonie de l’épinglette de fer dans le cadre de laquelle 900 étudiants de première année en génie ont promis de respecter le code d’éthique instauré cet automne-là par la UBC Engineering Undergraduate Society (EUS) sur le campus de Vancouver. Ayant constaté qu’il y avait un manque d’éducation au sujet du parcours professionnel des ingénieurs et du code de déontologie auquel ils doivent adhérer après avoir obtenu leur permis d’exercice, l’EUS a élaboré l’UBC Engineering Code of Ethics, qui s’inspire du code de déontologie d’Engineers and Geoscientists BC.

Depuis sa création en 2014, la cérémonie de l’épinglette de fer a été reprise par d’autres universités, dont l’Université de Guelph, avec sa cérémonie de l’aile de griffon, et l’Université Memorial (MUN), qui a tenu sa première cérémonie de l’épinglette de fer en octobre dernier. Des étudiants de classes supérieures de MUN ont pris l’initiative d’élaborer l’engagement que les étudiants de première année ont prononcé durant la cérémonie, en reprenant des extraits du rite d’engagement de l’ingénieur et du code de déontologie de Professional Engineers and Geoscientists Newfoundland.

Tout en initiant les étudiants de première année aux concepts de déontologie et de professionnalisme en génie, les cérémonies de l’épinglette de fer et de l’aile de griffon leur inculquent un sentiment d’appartenance. En participant à la cérémonie et en s’engageant à respecter le code de déontologie aux côtés de leurs camarades, les étudiants sentent qu’ils font partie de la grande communauté des ingénieurs et sont encouragés à travailler à la réalisation de l’objectif commun d’améliorer la société par leur travail d’ingénierie.