Engineers Canada logo

En vue de la Journée internationale des femmes en génie, Ingénieurs Canada appelle à agir pour faire croître la représentation des femmes en génie

2018.06.20

Le 23 juin 2018, Ingénieurs Canada se joint aux personnes et organismes du monde entier pour célébrer la Journée internationale des femmes en génie (INWED) et invite toutes les parties prenantes du domaine du génie à mener des actions, à « monter la barre » (#RaisingTheBar) pour atteindre 30 en 30 et faire augmenter le nombre de femmes en génie.

30 en 30 est une initiative d’Ingénieurs Canada qui a pour objectif de faire passer le pourcentage de nouvelles ingénieures titulaires à 30 % d’ici 2030, cette proportion étant actuellement de 17 % à l’échelle nationale. Pour atteindre 30 en 30, la profession d’ingénieur au Canada invite les firmes d’ingénierie, les établissements d’enseignement, les organismes gouvernementaux, les associations et autres organismes à faire preuve de leadership pour s’attaquer aux obstacles rencontrés par les femmes dans la profession.

Cette année, pour souligner la Journée internationale des femmes en génie, Ingénieurs Canada a produit deux vidéos présentant des femmes qui, grâce au génie, font bouger les choses dans leurs collectivités. Annette Bergeron, MBA, FCAE, FCAE, FEC, P.Eng. et Midia Shikh Hassan, diplômée en génie de l'Université d'Ottawa, font part de leur expérience en génie et expliquent pourquoi il est important d'atteindre l'objectif de 30 sur 30.

Ingénieurs Canada encourage d'autres personnes à se joindre à Mmes Bergeron et Hassan pour célébrer la journée INWED. Filmez votre propre vidéo (façon égoportrait) et dites-nous pourquoi, à votre avis, il est important d'avoir davantage de femmes en génie et d'atteindre l’objectif 30 en 30. Partagez votre vidéo sur les médias sociaux en utilisant les mots-clics #30en30, #INWED18 et #RaisingTheBar.

Pour comprendre les besoins de l’économie canadienne et de sa population, et y répondre, la profession d’ingénieur doit refléter la diversité de la population qu’elle entend servir. Pour ce faire, la participation des femmes est indispensable pour encourager la créativité et l’innovation dans la façon dont nous abordons et considérons l’avenir du Canada.

Renforcer la diversité et l’inclusion dans le domaine du génie exige la mise en place de mécanismes de soutien efficaces et fondés sur la recherche pour les femmes qui accèdent à la profession. L’objectif de 30 en 30 concerne le recrutement, mais il faut inclure des initiatives visant le maintien et le développement professionnel des femmes dans la profession. Nous invitons les parties prenantes du domaine du génie à investir dans des programmes de formation et de développement pour les femmes qui améliorent la satisfaction professionnelle, renforcent les compétences et présentent des avantages aux employeurs et aux organismes.

La combinaison d’une culture d’entreprise qui met en valeur les contributions des employés, décourage le harcèlement et la discrimination, et fait la promotion de politiques qui soutiennent la transition de carrière tout en permettant un équilibre vie privée et vie professionnelle, rendra les milieux de travail en génie plus accueillants pour les femmes et d’autres groupes sous-représentés, et en fera des environnements dans lesquels elles pourront réussir.

En savoir plus sur le site web d’Ingénieurs Canada, ou communiquez avec Cassandra Polyzou, gestionnaire par intérim, Diversité et Rayonnement : cassandra.polyzou@ingenieurscanada.