Engineers Canada logo

Ingénieurs Canada soumet au gouvernement fédéral des recommandations sur l’établissement des prix en approvisionnement et sur la Classification nationale des professions

2019.08.01

Fin juillet, Ingénieurs Canada a participé à deux consultations distinctes, soumettant au gouvernement fédéral des recommandations sur l’établissement des prix en approvisionnement et sur la Classification nationale des professions (CNP).

Le 22 juillet, Ingénieurs Canada a soumis à Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC) ses commentaires sur la première phase du Guide à l’intention des praticiens sur l’établissement des prix en approvisionnement qui vise à informer les parties prenantes participant à la passation des marchés du gouvernement du Canada sur les étapes et les facteurs à prendre en considération lors de la prise de décision en matière de prix. Ingénieurs Canada a axé ses recommandations sur la sélection basée sur les qualifications et les compétences.

Dans l’intérêt de la sécurité du public et afin de maximiser la valeur des investissements en capital, Ingénieurs Canada a recommandé au gouvernement fédéral d’adopter des politiques exigeant l’utilisation de la sélection basée sur les qualifications en tant que stratégie d’établissement des prix pour les achats de biens et de services liés à l’ingénierie indiquée dans la section 5.3 du Guide.

Ingénieurs Canada a également recommandé que, lorsque le Guide fait référence au « jugement professionnel » et aux « conseils d’expert » se rapportant à des questions d’ingénierie, il devrait préciser que ces personnes doivent être titulaires d’un permis d’exercice délivré par un organisme provincial ou territorial de réglementation du génie.

Le 24 juillet, Ingénieurs Canada a aussi soumis des recommandations à Statistique Canada dans le cadre d’une consultation sur la variante, récemment créée, de la Classification nationale des professions (CNP) 2016 version 1.2 – Perspective Science, technologie, ingénierie et mathématiques (STIM). Ces classifications sont destinées à l'analyse des données sur les professions.   

Ingénieurs Canada a formulé trois recommandations à Statistique Canada. D’abord, au lieu d’inclure les Ingénieurs/ingénieures et concepteurs/conceptrices en logiciel dans la variante A3 - STIM - Mathématiques et informatique et sciences de l'information, Ingénieurs Canada croit qu’il serait plus cohérent d’inclure cette CNP dans la variante A2, pour reconnaître qu’elle s’aligne davantage sur Ingénierie et technologie de l'ingénierie, et recommande de scinder cette CNP en une classification pour les professions liées au génie logiciel et une autre classification distincte pour les développeurs et concepteurs de logiciels.

Ensuite, Ingénieurs Canada recommande que la CNP « Professionnels/ professionnelles des sciences forestières », qui apparaît dans la variante B2 - Liées aux STIM - Sciences naturelles et appliquées et domaines apparentés, soit déplacée dans la variante A1 ou A2, car les ingénieurs forestiers et les forestiers professionnels doivent être titulaires de permis ou inscrits.

Enfin, Ingénieurs Canada recommande de décomposer certaines des variantes STIM en professions qui sont réglementées en vertu de lois et en professions dont l’exercice peut nécessiter ou pas un permis professionnel.