Engineers Canada logo

La présidente élue d’Ingénieurs Canada guidera un projet financé par le gouvernement visant à éliminer les obstacles à la participation des femmes dans le domaine des STIM

2017.08.24

Maryam Monsef making the announcement

La présidente élue d’Ingénieurs Canada,  Annette Bergeron, MBA, FEC, P.Eng., est l’une de trois leaders qui guideront un projet de l’Ontario Society of Professional Engineers (OSPE) visant à éliminer les obstacles qui contribuent à la sous-représentation des femmes dans le domaine des STIM.

Le projet de 36 mois, intitulé Canada 150- STEM Challenge: Overcoming Systemic Barriers for Women Choosing STEM Careers, a reçu 385 000 $ de Condition féminine Canada, tel qu’annoncé la semaine dernière par l’honorable Maryam Monsef, ministre responsable de ce portefeuille. À titre de partenaire de ce projet, Ingénieurs Canada était heureux de fournir une lettre d’appui à la demande de financement présentée par l’OSPE.

« Nous sommes enchantés de recevoir l’appui de Condition féminine Canada pour aider à résoudre cet enjeu incroyablement important de la profession d’ingénieur, a indiqué Annette Bergeron. L’OSPE est le champion ontarien de l’objectif 30 en 30 d’Ingénieurs Canada, qui vise à faire passer le pourcentage de femmes parmi les nouveaux ingénieurs à 30 % d’ici 2030. L’élimination d’obstacles systémiques grâce à ce projet nous aidera à atteindre cet objectif. »

Travaillant en collaboration avec l’Ontario Association of Certifying Engineering Technicians and Technologists (OACETT) et d’autres partenaires, l’OSPE s’efforcera de mobiliser les étudiants, les établissements d’enseignement, les employeurs, les gouvernements, les professionnels des STIM, les parents et les parties prenantes, afin de :

  • recueillir et analyser les points de vue de la base
  • élaborer et appliquer des stratégies visant à éliminer les obstacles systémiques à l’aide d’outils en ligne conçus pour soutenir les femmes et les jeunes filles
  • formuler et promouvoir des recommandations relatives aux politiques gouvernementales et aux milieux de travail.

Se joindront à Annette Bergeron à titre de leaders de ce projet Valerie Davidson, P.Eng., professeure à l’Université de Guelph et lauréate en 2002 du Prix accordé pour le soutien aux femmes en génie d’Ingénieurs Canada, ainsi que Kathy Lerette, CET, vice-présidente principale, Alectra Utilities.

Mmes Bergeron, Davidson et Lerette participeront à des rencontres pancanadiennes avec d’autres organisations qui ont reçu des fonds de Condition féminine Canada pour leurs propres projets qui contribueront à l’égalité des sexes au Canada. Ces initiatives font partie des projets qui bénéficient d’un investissement fédéral de plus de 18 millions $ pour soutenir les organisations communautaires et mobiliser 150 leaders féminines dans l’ensemble du pays. Ces femmes travailleront ensemble dans le cadre d’un réseau mis en place par la Fondation canadienne des femmes afin d’appuyer l’action féministe pour l’égalité des sexes au niveau national.

Suivez le blogue Society Notes de l’OSPE pour obtenir des mises à jour sur le projet.