Il y a un an, à l’occasion de la Semaine nationale de l’action bénévole, nous avons réfléchi à l’engagement des bénévoles et au soutien continu qu’ils donnaient à nos groupes de travail, comités et bureaux alors que la pandémie faisait rage autour d’eux. Tandis que la COVID-19 progresse – et épuise les Canadiens – nous restons profondément reconnaissants envers nos bénévoles pour la persévérance dont ils font preuve.

Cette année, le thème de la Semaine nationale de l’action bénévole est « La valeur de chacun, la force du nombre ». Cette pandémie a cruellement mis en évidence la force des liens. Alors que nous traversions des périodes d’état d’urgence, de confinement, d’ordres de rester à domiciles, des couvre-feux et que nous devions fonctionner par « bulles » et par « zones », nous avons pu mesurer à quel point il était important de sentir que l’on faisait partie d’une communauté pour contrer l’isolement. Et même si nous travaillons différemment, nous travaillons encore ensemble.

Pendant que nous travaillons au nom des organismes canadiens de réglementation du génie pour faire progresser la profession d’ingénieur, nos bénévoles prodiguent conseils et orientations. Au cours des prochaines semaines, nous publierons notre rapport annuel de 2020. Il fait état de réalisations qui auraient été impossibles sans les innombrables heures de travail de nos bénévoles. En voici des exemples :

  • Remplacer le système de visites d’agrément en personne par des visites virtuelles sans pour autant compromettre la rigueur du processus.
  • Déployer le cadre de mesure de la responsabilité en matière d’agrément.
  • Faire progresser les groupes de travail sur l’agrément en ce qui concerne l’apprentissage en ligne, les documents requis dans le cadre des visites et la manière dont les objectifs de l’initiative 30 en 30 peuvent être intégrés au processus d’agrément.
  • Faire progresser l’initiative 30 en 30 en élaborant et en publiant le Guide de sensibilisation 30 en 30 - De la maternelle à la fin du secondaire et le guide Changer la culture des employeurs d’ingénieurs.
  • Créer des lignes directrices sur la gestion des risques, l’évaluation de l’expérience professionnelle des ingénieurs et les programmes d’ingénieurs stagiaires.
  • Conseiller le gouvernement sur la manière de répondre à la pandémie de COVID-19 et publier un énoncé de principe national sur la cybersécurité.
  • Créer rapidement un programme entièrement virtuel pour souligner le Mois national du génie et miser sur cette transition pour préparer la campagne de 2021.
  • Contribuer au guide Reconnaissance des Premières Nations et des territoires ancestraux et à notre rapport sur les ingénieurs autochtones au Canada.

Ce ne sont là que quelques exemples des nombreuses façons dont les bénévoles enrichissent et renforcent notre travail. Ils le font, car ils savent que leurs contributions font partie d’un mouvement plus vaste visant à faire progresser le génie et à créer un monde meilleur – pour leur entourage et pour tous ceux et celles qui viendront après.

Nous tenons à remercier nos bénévoles de tous les efforts qu’ils ont déployés pour nous aider à remplir notre mission.

C’est également grâce à l’appui et aux encouragements de leur famille, de leur employeur, de leurs collègues et de leurs amis que nous pouvons compter sur eux. Nous remercions donc tous ceux qui soutiennent nos bénévoles.

Nous espérons qu’en 2022, nous pourrons célébrer la Semaine nationale de l’action bénévole en échangeant des accolades et des poignées de main plutôt que des emojis et des courriels. D’ici là, continuons à tirer parti des outils dont nous disposons pour collaborer et faire progresser le génie au Canada. Et nous demeurons profondément reconnaissants du rôle vital que jouent les bénévoles dans notre travail.