Engineers Canada logo

Rapport national d’enquête sur les effectifs 2018 maintenant en ligne

2018.09.06

membership data

Ingénieurs Canada a publié cette semaine son Rapport national d’enquête sur les effectifs 2018. Ce rapport regroupe des données annuelles sur les effectifs des organismes provinciaux et territoriaux de réglementation du génie, fournissant de l’information précise et à jour sur la profession d’ingénieur au Canada. Le rapport de cette année présente les données de l’année civile 2017 et révèle une croissance constante de la profession.

Le nombre total de membres recensés dans les organismes provinciaux et territoriaux de réglementation du génie, à l’exclusion des étudiants, se chiffre à 295 926, ce qui constitue un gain de 2,4 %. À l’exclusion de l’APEGS, il y a eu 8 988 nouveaux ingénieurs titulaires de permis en 2017, soit une augmentation de 7,8 %  à l’échelle nationale depuis 2016.

La participation féminine à la profession a augmenté de 5,2 %, comparativement à 2 % pour les hommes. Bien que cela signifie que la proportion totale de femmes par rapport aux hommes s’accroît, elle demeure comparativement faible à 13,1 %, mais néanmoins supérieure aux 12,8 % de 2016.

carte proportion d’ingénieures nouvellement titulaires qui sont femmesDepuis 2016, Engineers Yukon a connu la plus forte croissance en pourcentage du nombre de ses membres, soit 7,3 %, ainsi que la plus forte augmentation du nombre d’ingénieures, à 27,3 %. En ce qui concerne les effectifs féminins, la Northwest Territories and Nunavut Association of Professional Engineers and Geoscientists (NAPEG) et Engineers and Geoscientists Manitoba se démarquent également, atteignant 11,2 % et 11,1 %, respectivement.

Engineers Yukon compte aussi la plus grande proportion d’ingénieures nouvellement titulaires, soit 28,6 %, suivi d’Engineers and Geoscientists Manitoba et de Professional Engineers and Geoscientists Newfoundland and Labrador (PEGNL), qui comptent 21,3 % et 19,5 % de femmes, respectivement.

Pour ce qui est du lieu de résidence, on comptait 169 261 ingénieurs titulaires de permis qui exercent dans leur province ou territoire de résidence, soit un nombre qui demeure conforme aux années précédentes quant à sa proportion par rapport à l’ensemble de la profession.

Autres constatations intéressantes :

  • Les ingénieures sont plus susceptibles de résider dans la province où elles exercent (88 %) que les ingénieurs (81,3 %).
  • À l’échelle nationale, on comptait 4,6 ingénieurs par millier d’habitants; 
  • Environ 47,7 % des diplômés de 2013 ont suivi le cheminement menant au permis d’exercice et obtenu leurs permis en 2017.

Voir le Rapport d’enquête sur les effectifs.