Engineers Canada logo

Récapitulatif des cinq articles sur l’ingénierie les plus consultés de 2019

2019.12.19

person reading the newspaper over their face

Une évaluation des pratiques réglementaires de PEO. Une tour d’habitation de Surrey non conforme au code du bâtiment. Un lanceur d’alerte à l’organisme albertain de réglementation de l’énergie. Un avis disciplinaire. Un portrait de Kathy Baig, présidente de l’OIQ. C’étaient les sujets des cinq articles les plus consultés de la Revue de presse d’Ingénieurs Canada en 2019.

  1. Une évaluation des pratiques réglementaires en Ontario : PEO a publié le rapport final d’une évaluation indépendante de son rendement en matière de pratiques de réglementation. Le rapport contient 15 recommandations sur la façon dont l’organisme de réglementation peut améliorer son rendement.
     
  2. Tour d’habitation de Surrey : À la suite d’une décision disciplinaire d’Engineers and Geoscientistics British Columbia, John Bryson a été interdit d’exercice dans la province après qu’une enquête a conclu que ses plans pour une tour de condos construite à Surrey ne respectaient pas les normes du code du bâtiment. Selon un reportage subséquent de CBC News, un deuxième ingénieur a dû payer une amende de 15 000 $ et a été suspendu pendant un mois pour avoir omis d’examiner les plans d’une tour d’habitation de Surrey (C.-B.) qui ne respectait pas les normes du code du bâtiment.
     
  3. Dénonciation : Des enquêtes menées par le commissaire à l’éthique de l’Alberta, le vérificateur général de la province et la commission albertaine de l’intérêt public au sujet de l’Alberta Energy Regulator (AER) ont révélé que Jim Ellis, ancien chef de la direction de l’AER, affichait un mépris total pour la bonne gestion des fonds publics et que les employés de l’AER vivaient dans un climat d’intimidation qui les décourageait de s’exprimer. Un lanceur d’alerte anonyme a fini par briser le silence.
     
  4. Avis disciplinaire : Le Comité de discipline d’Engineers and Geoscientists British Columbia a suspendu temporairement Ahmed Raza Syed à la suite d’allégations selon lesquelles il n’aurait pas effectué un travail d’ingénierie adéquat ou aurait omis de réaliser une analyse avant d’installer des garde-corps en verre dans des propriétés à Langford.
     
  5. Faites connaissance avec Kathy Baig : Après la nomination de Kathy Baig dans le top des 40 Canadiens et Canadiennes performants de moins de 40 ans, le quotidien Montreal Gazette a publié un article présentant la présidente de l’OIQ et le travail qu’elle a accompli pour rétablir l’intégrité de l’organisme de réglementation de génie, améliorer les procédures de reconnaissance des compétences d’ingénieurs formés à l’étranger et attirer plus de femmes en génie.