Engineers Canada logo

Un nouveau livre blanc du BCAPG propose d’autres mesures d’évaluation des programmes d’études

2019.08.15

vague image of engineer arm while they write

Cette semaine, le Bureau canadien d’agrément des programmes de génie (BCAPG) a publié un livre blanc intitulé Mesure du contenu des programmes d’études, au-delà des UA, qui est accessible pour examen et commentaires jusqu’au 4 octobre 2019.

Le document contient plusieurs propositions concernant la mesure du contenu des programmes d’études agréés, notamment en ce qui a trait à la durée et la composition des programmes. Le livre blanc examine et propose des solutions de rechange aux unités d’agrément (UA), qui mesurent le temps de contact et sont utilisées depuis 25 ans. Compte tenu de l’évolution des méthodes de prestation des programmes, le BCAPG a estimé qu’il était important de réexaminer si les UA sont toujours la méthode de mesure la plus efficace possible.

Dans ses analyses, le document propose un modèle d’horaire de programme de quatre ans devant servir de référence lors de l’étude des mesures de rechange aux UA. Cet horaire offre davantage de souplesse, ce qui pourrait permettre aux établissements d’enseignement de choisir une méthode cohérente de détermination du pourcentage de chaque élément, selon le cas.

Le livre blanc formule trois recommandations précises, qui sont résumées ci-dessous : 

  1. Consulter les organismes de réglementation et d’autres groupes de parties prenantes pour prendre en considération la réduction du total minimal du programme qui passe de 1 950 à 1 850 UA.
  2. Consulter les établissements d’enseignement supérieur et d’autres groupes de parties prenantes pour prendre en considération le remplacement de la définition de l’UA pour un nombre minimal de composantes du programme avec les pourcentages indiqués dans le rapport.
  3. Réaliser une analyse avec les établissements d’enseignement supérieur qui utilisent le temps d’apprentissage de l’étudiant dans leur définition du crédit universitaire pour considérer la mise en place de la spécification du temps d’apprentissage comme un autre nombre total minimal de composantes du programme.

La consultation menée par Ingénieurs Canada du 13 août au 4 octobre vise à informer et sonder les parties prenantes sur les changements proposés aux UA. Les commentaires seront ensuite compilés et synthétisés dans le but de présenter une liste de recommandations pour la mise en œuvre. Une partie importante de ce travail consistera à cerner les obstacles au changement si les recommandations du rapport sont adoptées et à élaborer un plan de mise en œuvre raisonnable tenant compte de la diversité des points de vue des parties prenantes.  

Nous pouvez lire le livre blanc ici.

Les parties prenantes sont invitées à faire parvenir leurs commentaires par courriel à agrement@ingenieurscanada.ca ou par la poste à  

Mya Warken
Ingénieurs Canada
55, rue Metcalfe, bureau 300
Ottawa (Ontario) K1P 6L5