Engineers Canada

La certification de Professionnel de la résilience des infrastructures (PRI)

Les ingénieurs ont l’obligation de servir le public et de protéger la santé, la sécurité et l’environnement. Compte tenu des changements climatiques, de l’augmentation de la fréquence et de la gravité des phénomènes météorologiques extrêmes, et des importants investissements dans les infrastructures effectués par le gouvernement fédéral, il est essentiel que les ingénieurs soient préparés à garantir que nos constructions actuelles puissent résister au climat de demain.                                

La certification de Professionnel de la résilience des infrastructures (PRI) permet aux ingénieurs d’acquérir les connaissances et les compétences supplémentaires nécessaires pour planifier, concevoir et gérer des infrastructures résilientes aux impacts des changements climatiques. La certification PRI procure aux propriétaires et exploitants d’infrastructures, aux gouvernements et au public la confiance accrue que les recommandations ou approbations faites par ces ingénieurs s’appuient sur une formation et une expérience avancées en matière d’évaluation de la vulnérabilité aux changements climatiques, de gestion des risques et d’adaptation au climat, en plus de l’ensemble des exigences rigoureuses qu’ils doivent satisfaire pour obtenir un permis d’exercice du génie.

Tablant sur l’expérience et le succès du Protocole d’ingénierie du Comité sur la vulnérabilité de l’ingénierie des infrastructures publiques (CVIIP) d’Ingénieurs Canada, ce programme de certification créera une cohorte d’ingénieurs possédant les connaissances et les compétences supplémentaires nécessaires pour accroître la résilience de l’environnement bâti des collectivités canadiennes.

La certification PRI est actuellement axée sur les risques associés au climat et aux phénomènes météorologiques extrêmes (actuels et futurs), mais évoluera pour tenir compte d’autres dangers naturels pour les systèmes d’infrastructures (tels que les séismes et les feux de friche, les menaces intentionnelles/délibérées comme les atteintes à la sécurité informatique, les accidents et les défaillances techniques).

Pour plus d’information

Pour plus d’information, veuillez contacter David Lapp, Chef de pratique, Mondialisation et Développement durable : david.lapp@ingenieurscanada.ca