En 2021, nous avons demandé à notre réseau de championnes et champions 30 en 30 de nommer des championnes et champions de l'EDI dans les milieux de travail en génie.
 

  1. Des leaders dans les milieux de travail en génie qui utilisent leurs plateformes pour renforcer la présence des femmes et des personnes de diverses identités de genre dans la profession d'ingénieur. 
  2. Des employeurs du secteur du génie qui sont des leaders qui s’efforcent de changer la culture du milieu de travail pour qu'elle soit plus inclusive et équitable pour une main-d'œuvre diversifiée. Bien que chaque entreprise compte des leaders, cette catégorie vise les employeurs qui apportent des changements dans l’ensemble du secteur. 

Nous sommes heureux de présenter ces leaders ici! Cliquez sur leur nom pour découvrir leur parcours, leurs réalisations et leur contribution remarquable à la promotion de l'EDI dans le domaine du génie.

Leaders individuels

Leaders en milieu de travail

Biographies

Damineh Akhavan, MBA, P.Eng.
Fondatrice, Global Women in STEM Inc.
ingénieure principale, Viking Air Ltd. 

Damineh Akhavan avait trois ans lorsqu'elle a vu Sally Ride décoller à bord de la navette spatiale Challenger, première Américaine à aller dans l'espace, et elle a su alors qu'elle voulait devenir astronaute quand elle serait grande. À l'âge de huit ans, Damineh a décidé qu'elle voulait être à la fois astronome pour découvrir une planète où les êtres humains pourraient survivre, ingénieure pour construire un vaisseau spatial, et astronaute pour emmener toutes les personnes défavorisées de la Terre sur la planète qu'elle avait découverte à bord du vaisseau spatial qu'elle avait construit. C'est cet objectif qui a poussé ses parents à immigrer au Canada lorsqu'elle était adolescente et qui a ouvert la voie à son parcours professionnel. 

Damineh est titulaire d'un baccalauréat en génie mécanique avec spécialisation en aérospatiale et d'un baccalauréat ès sciences en physique, ainsi que d'une MBA en commerce international. Elle est ingénieure principale chez Viking Air, où elle travaille depuis plus de 16 ans, et ingénieure désignée par Transports Canada pour assurer le soutien des 1 500 avions bombardiers d’eau de la série CL du constructeur de Havilland qui existent dans le monde. Elle est également la cofondatrice de Global Women in STEM, qui fait la promotion mondiale de l'égalité des femmes dans les domaines des sciences, de la technologie, de l'ingénierie et des mathématiques (STIM) au moyen de l'éducation, de la militance et de l'action.   

Damineh Akhavan se passionne pour l'avancement des femmes dans les domaines des STIM et pour les activités qui éveillent la curiosité des enfants envers les STIM. Depuis 17 ans, elle milite pour l'équité, la diversité et l'inclusion des femmes dans les STIM et se fait la championne des femmes en génie, une passion qui s’est approfondie au fil des ans, surtout après être devenue mère. 

Menelika Bekolo, M.ing, ing. 

Ingénieure électrique, Énergie et réseaux électriques, Hydro-Québec
Membre de l'Ordre des Ingénieurs du Québec (OIQ)

Œuvrant dans le domaine de l'énergie depuis plus de dix ans, Menelika Bekolo est détentrice d'un baccalauréat et d'une maîtrise en génie électrique de l'École Polytechnique Montréal et d'un diplôme en gestion de l’Université McGill. Son parcours l’a conduite à être à l’emploi d’entreprises telles que CIMA+, la Régie de l’Énergie, Hydro-Québec; et à agir en tant qu’experte en énergie et réseaux électriques pour le compte du gouvernement de la Wallonie. 

Fière ambassadrice de sa profession, elle s'implique bénévolement depuis plusieurs années au sein de l'Ordre des Ingénieurs du Québec (OIQ) tout en siégeant au sein du conseil d’administration de cette organisation. Ayant à cœur la valorisation de la profession d’ingénieur et sa promotion auprès des jeunes notamment des femmes ainsi que la reconnaissance et la progression des femmes dans le domaine du génie, elle est l’instigatrice et l’organisatrice de plusieurs initiatives embrassant cette vision dans ses divers milieux de travail.  

Femme de cœur et d'impact, son leadership et son engagement ont permis de l'identifier dans le top "100 of Black Canadian Women to watch in 2019" et d’être désignée comme Femmes Inspirantes de Association de l’industrie électrique du Québec (l’AIEQ). Menelika est également ambassadrice de la diversité et membre du Groupe des Trente (G30) de Concertation Montréal regroupant de jeunes leaders issu.e.s de la diversité ethnoculturelle. 
 

Claudia Gomez-Villeneuve, MEng, FEC, DTM, P.Eng., PMP  
Professeure de génie et fondatrice 
Women in Engineering Summit Ltd. 

Claudia Gomez-Villeneuve est ingénieure, professeure d'université, championne de l'EDI et toute nouvelle Fellow d'Ingénieurs Canada. Avant de se tourner vers le monde universitaire, elle a travaillé chez Enbridge, où elle a géré des projets d'oléoducs pendant plus de 15 ans. Le plus grand projet de pipeline qu'elle a dirigé était un parc de réservoirs pétroliers de 120 millions de dollars comprenant des réservoirs en acier, des pompes, des vannes, des compteurs, une infrastructure électrique et des installations connexes. Aujourd'hui, Claudia Gomez-Villeneuve travaille dans cinq universités différentes où elle enseigne le génie et la gestion de projet en anglais et en espagnol. En avril 2019, elle a remporté le prix Summit de l'Association of Professional Engineers and Geoscientists of Alberta (APEGA), en tant que championne des femmes en génie et en géosciences, ex aequo avec le comité directeur 2018 de la Coalition canadienne des femmes en sciences, en génie et dans les domaines des technologies et des métiers (CCWESTT). Depuis 2017, elle est membre du conseil de l'APEGA, où elle été réélue par les membres à deux reprises. Elle est également fondatrice et présidente à deux reprises de Women in Engineering Summit Ltd. (WES), un organisme à but non lucratif qui a pour mission de soutenir l'initiative 30 en 30 d'Ingénieurs Canada en proposant des solutions pratiques pour que les femmes soient heureuses toute leur vie dans des emplois en génie et en géosciences. Claudia est née à Barranquilla, en Colombie, et vit actuellement à Edmonton, en Alberta, avec son mari et leurs trois enfants. 

Mina Hoorfar, PhD, FCSME, P.Eng.
Doyenne, Faculté de génie et d’informatique 
Université de Victoria 

Mina Hoorfar est une leader universitaire, une chercheuse et une enseignante reconnue pour son approche collaborative, ses travaux de recherche à fort impact et sa défense passionnée de l'équité, de la diversité et de l'inclusion (EDI). En juillet 2021, elle est devenue la première femme nommée doyenne de la Faculté de génie et d'informatique de l'Université de Victoria, où elle dirige 3 600 étudiants et étudiantes, 100 membres du corps professoral et 60 employés de soutien. Depuis son arrivée à l’Université de Victoria, Mina Hoorfar s'est efforcée de favoriser une culture fondée sur les valeurs de l'EDI et a soutenu plusieurs initiatives visant à opérer des changements significatifs et durables pour tous les groupes sous-représentés. Auparavant, elle a enseigné pendant 15 ans à l'école de génie du campus Okanagan de l'Université de la Colombie-Britannique, dont elle a également été la responsable pendant six ans.  

Mina Hoorfar a obtenu un diplôme de premier cycle en génie mécanique à l'Université de Téhéran, avant s’installer au Canada pour poursuivre sa maîtrise et son doctorat à l'Université de Toronto. En se concentrant sur la thermofluidique avancée, elle a contribué à des solutions concrètes à fort impact dans des domaines tels que l'énergie, la santé et l'environnement. Elle a reçu de nombreux prix reconnaissant son travail et son enseignement et, en 2020, elle est devenue présidente de la Société canadienne de génie mécanique.

Michelle Liu, EIT, M.A.Sc.
Ingénieure stagiaire, M.A.Sc., doctorante en droit (JD/PhD) 
Faculté de génie et Faculté de droit, Université d’Ottawa 

Michelle Liu poursuit simultanément des études de doctorat à temps plein à la Faculté de génie et à la Faculté de droit de l'Université d'Ottawa. Elle finance la bourse  Liu-Kennington Award for the 2SLGBTQ+ Engineering Community à l'Université de Waterloo, où elle a obtenu son baccalauréat et sa maîtrise en génie civil. Elle prévoit d’obtenir son permis d’exercice au début de 2022. 

Motivée par ses expériences en tant que femme en génie queer et racisée, Michelle assume des rôles de leadership et fait du bénévolat pour faire progresser l'équité, la diversité et l'inclusion dans les professions du génie et du droit, notamment en participant à l'initiative 30 en 30 d'Ingénieurs Canada et au Groupe consultatif sur l'équité du Barreau de l'Ontario. Elle demeure engagée auprès de la Faculté de génie de l’Université de Waterloo et de la grande communauté des ingénieurs dans des rôles qui lui permettent de renforcer le pouvoir d’action des personnes soucieuses d'équité et de faire évoluer la culture du génie, notamment en tant que présidente du Waterloo Recent Engineering Alumni Council, membre du conseil d'administration du Waterloo Engineering Endowment Fund et ambassadrice de l'Ontario Network of Women in Engineering. Michelle Liu s'est également vu confier d’importants rôles de leadership au sein de l'Université d'Ottawa, notamment en tant que présidente des étudiants et étudiantes en droit et représentante de la Faculté de droit auprès du Sénat de l'Université. 

Mairim Neves, P.Eng.
Sherritt International

Mairim est titulaire d’un baccalauréat en génie mécanique obtenu dans son pays d’origine, le Venezuela. Elle compte plus de 20 ans d’expérience en génie au Venezuela et au Canada. Elle a notamment contribué à la conception et l’exécution de projets complexes dans les secteurs gazier et pétrolier et de la distribution par pipelines. Plus récemment, dans le cadre de ses fonctions chez Sherritt International, elle a travaillé dans le domaine de l’hydrométallurgie. Depuis 2015, Mairim participe activement au programme de mentorat de l’APEGA. Elle partage également sa passion du génie en faisant du bénévolat pour des organismes comme Centraide. Les ingénieurs qui doivent trouver un équilibre entre différents aspects pratiques lors d’un changement de carrière ou qui doivent surmonter des barrières linguistiques (comme elle l’a fait en arrivant au Canada), trouvent en elle un mentor pragmatique et particulièrement efficace. L’an dernier, Mairim a lancé un organisme à but non lucratif, Mujeres Omega Inc. (IG : @mujeresomega), qui propose des modèles aux femmes latino-américaines et des occasions de croissance personnelle, de réseautage et d’échanges réfléchis. De plus, Mairim s’investit dans la collectivité de bien des façons. Elle a par exemple présidé la campagne 2021 de Centraide chez Sherritt International. Elle participe continuellement au programme de mentorat de l’APEGA et siège à un groupe de ressources des employés (LeadHERS) axé sur la diversité et l’inclusion. 
 

Jocelyn Peltier-Huntley, M.Sc., P.Eng.
Directrice et fondatrice 
Prairie Catalyst Consulting 

Jocelyn Peltier-Huntley est boursière Vanier, facilitatrice, chercheuse en matière d'équité, de diversité et d'inclusion (EDI), et ingénieure mécanique comptant 18 années d'expérience. Elle s'efforce de sensibiliser les gens et d'éliminer les obstacles afin que toutes les personnes et les organisations et entreprises puissent bénéficier des avantages de l'EDI et réaliser leur plein potentiel. Jocelyn provoque le changement en étudiant les problèmes, en les traduisant en termes facilitant une compréhension commune et en mettant en œuvre des solutions pratiques à ces problèmes. Avec son entreprise Prairie Catalyst Consulting, elle aide les dirigeants à opérer des changements au moyen de la mobilisation, de la consultation et de la collaboration. 

Jocelyn Peltier-Huntley est titulaire d'un B.Sc. (avec distinction) en génie mécanique et d'une M.Sc. en études interdisciplinaires, et poursuit actuellement des études de doctorat à l'Université de la Saskatchewan. Après avoir occupé, pendant 13 ans de sa carrière, des postes techniques et de direction dans des sites d'exploitation minière et de traitement des minéraux au Canada, elle élargit maintenant son potentiel d'impact social en suscitant et en inspirant des changements positifs par le biais de la recherche, de la facilitation et de la consultation en matière d'EDI. Jocelyn agit bénévolement au sein de Women in Mining and Women in Nuclear Saskatchewan (WIM/WiN-SK), dont elle est la vice-présidente du conseil d'administration et la présidente du Comité de mentorat. 

A. Keith Pilkey, PhD, P.Eng.
Professeur et chef de département, Département de génie mécanique et des matériaux 
L’Université Queen’s

Keith Pilkey est professeur et chef du Département de génie mécanique et des matériaux (MME) de l'Université Queen's. Depuis sa nomination à la tête du département en 2018, il a fait de l'équité, de la diversité, de l'inclusion et de l'identité autochtone (EDII) une priorité. Il a mis en place le groupe de travail Women in MME et un comité EDII dans son département, et il est membre hors cadre du cercle des conseillers du programme STEM : Indigenous Academics à l’Université Queen's (anciennement appelé Aboriginal Access to Engineering). Il a également fait partie du petit groupe qui a élaboré le mandat et obtenu le financement de la nouvelle Chaire pour les femmes en génie à Queen's. Les recherches de Keith Pilkey portent sur la déformation des matériaux et les mécanismes de défaillance liés à une grande variété de matériaux et d'applications d’ingénierie, allant des feuilles d'acier et d'alliage aluminium utilisées dans la fabrication de composants structurels automobiles à l'os spongieux et à la réduction de la résistance à la rupture causée par des maladies osseuses dégénératives comme l'ostéoporose. Il donne des cours de premier cycle en science des matériaux, mécanique des solides et traitement des déformations, ainsi que des cours de cycle supérieur sur le formage des métaux et la sélection des matériaux lors de la conception. 
 

Shohreh Roshani, P.Eng.
Ursa Environment Inc.

Élevée dans la religion bahá'íe (une religion minoritaire en Iran), Shohreh a perdu son père, son oncle et son cousin dans la première phase de la persécution religieuse (1979-1981) alors qu’elle était toute jeune et, des années plus tard, elle s'est vu refuser l'accès aux études universitaires. En 1994, elle a émigré au Canada en tant que donneuse de moelle osseuse pour sa sœur atteinte de leucémie. Shohreh a étudié en génie civil (option environnement) à l'Université de l’Alberta et est maintenant ingénieure et fière propriétaire de l’entreprise Ursa Environment Inc. Ses clients proviennent de divers milieux socio-économiques, culturels et linguistiques. Elle s’emploie à aider d'autres femmes à réussir professionnellement, surtout celles qui se heurtent à des obstacles supplémentaires. Pour cela, elle collabore notamment avec l’organisme WESTEM et a mis sur pied un programme de six semaines pour WESTEM. Ce programme, intitulé Breaking Down Barriers, vise à soutenir les femmes entrepreneures, en particulier les immigrantes et les femmes autochtones. Ce programme a accueilli 111 participantes de toutes les régions rurales du sud de l'Alberta au cours de la série de 12 ateliers. Pour Shohreh, le fait d’agir comme mentore auprès des femmes en ingénierie, dans d'autres domaines des STIM et en entrepreneuriat est d'une grande importance. Elle raconte son parcours et ses expériences en participant à des podcasts, des documentaires et des panels de discussion lors de conférences et en agissant comme conseillère en affaires auprès des clients de WESTEM. 

Chunpreet Kaur Sahota, M.Eng., P.Eng. (BC and Alberta), PMP
Ingénieure de structures, Bâtiments 
WSP 

Chunpreet Sahota est une ingénieure de structures accomplie qui possède 12 années d'expérience dans la conception et l'analyse de structures dans une variété d'industries. Depuis 2016, elle travaille chez WSP où elle excelle en tant que leader rassembleuse et collaborative d'équipes de projet multidisciplinaires. Mentore, militante et leader inspirante, Chunpreet démontre constamment qu'elle est une actrice de changement – le genre de professionnelle autour de laquelle on veut bâtir une pratique et une équipe.   

Chunpreet Sahota fait preuve d'une capacité et d'une détermination extraordinaires à intégrer la diversité et l'inclusion dans son travail et au sein de la profession d'ingénieur. Cet engagement se manifeste non seulement dans son attitude passionnée, mais aussi dans des actions qui ont fait bouger les choses et ont eu un impact positif sur ses pairs et la communauté qui l'entoure. Elle a dirigé la création d'un comité d'équité, de diversité et d'inclusion au bureau de WSP à Vancouver – le premier du genre à WSP Canada. Elle a également joué un rôle déterminant dans l'élaboration de la stratégie canadienne de diversité et d'inclusion de WSP, qui a eu une incidence positive sur l'expérience de 8 000 membres de l'équipe dans tout le Canada. Chunpreet Sahota est membre fondatrice du conseil d'administration de l'organisme à but non lucratif Women in Consulting Engineering Vancouver. Elle a collaboré avec les autres cofondatrices pour créer une organisation où les femmes se renforcent mutuellement grâce au mentorat et aux expériences partagées.  

Jesse Unke, P.Eng., PE, PMP, ENV SP, CCIP
Vice-président, Canada 
COWI

Chef de file dans les domaines du génie et de la construction, Jesse Unke possède de l'expérience dans l'établissement d’orientations et d’objectifs commerciaux arrimés sur la stratégie globale de son entreprise tout en privilégiant la communication et en assurant l’exécution réussie de ces objectifs. Le développement et la direction d'équipes performantes étant pour lui une véritable passion, il favorise un environnement de travail sain et sécuritaire intégrant une approche de leadership fiable basée sur l’équité, la diversité et l’inclusion.   

En tant que professionnel de la gestion de projet et de la gestion des risques, Jesse Unke a une connaissance approfondie de nombreux outils et techniques de gestion et d’exécution de projets. À titre d’ingénieur inscrit au Canada et aux États-Unis et d’Envision Sustainability Professional, il a la capacité de diriger efficacement des équipes, d'intégrer les principes de conception et de construction durables, d'interpréter et d'administrer des contrats et de comprendre les aspects techniques des projets de son équipe.  

Jesse est un fervent partisan de l'équité, de la diversité et de l'inclusion en milieu de travail – valeurs qu'il intègre à la culture et au leadership de ses équipes. Il soutient également le mentorat, notamment le programme de formation des membres stagiaires d'Engineers and Geoscientists BC, le programme de mentorat du Project Management Institute et le programme de mentorat de la Faculté de génie de l’Université de la Colombie-Britannique.  

Jesse fait également du bénévolat au sein de son industrie en tant que président du conseil de la British Columbia Construction Roundtable, poste qu'il occupe depuis 2019. En 2020, il a été l'un des fiers récipiendaires du prix 40 under 40 in Canadian Construction.  

Meghana Valupadas, EIT
Ingénieure stagiaire, domaine des transports
ISL Engineering

Meghana Valupadas (elle) est titulaire d’un diplôme en génie civil de l’Université de l’Alberta. Elle a également obtenu le titre de spécialiste en inclusion agréée (SIAC) du Centre canadien pour la diversité et l’inclusion (CCDI), dont la mission est d’aider des organismes à mettre en place une culture inclusive, dépourvue de préjugés et de discrimination, et de favoriser la sensibilisation, le dialogue et l’action pour que les gens reconnaissent la diversité comme un atout et non comme un obstacle. Meghana est engagée dans un travail de plaidoyer depuis plus de 10 ans. Elle s’est toujours passionnée pour la promotion du dialogue et du changement. Elle est membre fondatrice et ancienne vice-présidente du Women’s Advocacy Voice Committee d’Edmonton, ancienne présidente du sommet Women in Engineering Summit de 2020, et co-créatrice de Diversity in Engineering, un organisme qui soutient les groupes généralement sous-représentés en génie à l’Université de l’Alberta. Depuis 2017, elle offre des formations sur l’équité, la diversité et l’inclusion à des groupes à but non lucratif, à l’industrie et au milieu universitaire. Meghana est ingénieure stagiaire dans le domaine des transports chez ISL Engineering.   

Nicole Wilson, MSc, PhD
Boursière postdoctorale de la Faculté de génie
L'Université de l'Alberta

Boursière postdoctorale de la Faculté de génie de l'Université de l'Alberta, Nicole Wilson (elle) utilise la recherche sur le comportement humain pour améliorer l'efficacité des pratiques et des initiatives en matière d'équité, de diversité et d'inclusion. Elle a contribué à la création d'un groupe d'alliés pour l'équité des genres, à la mise en place de pratiques favorisant l’équité en matière d'embauche des professeurs et de suivi des résultats de ces pratiques, à la réalisation d'enquêtes sur le climat dans la population étudiante, ainsi qu'à l'étude des résultats des programmes de sensibilisation et des pratiques d'équité visant les élèves de la maternelle à la 12e année.  Le fait de travailler avec des étudiants, des professeurs et des membres du personnel formidables et passionnés pour créer des changements est ce qu’elle préfère. Auparavant, Nicole a travaillé dans le domaine de la formation et du développement en entreprise et de la gestion du changement, et a donné des cours universitaires en commerce, psychologie et leadership. Au début de sa carrière, elle occupé des postes dans les secteurs de la fabrication de produits pétroliers et du service à la clientèle, ce qui lui a inspiré sa passion pour le changement. Au cours de ses études de doctorat en ressources humaines et comportement organisationnel, Nicole a étudié le rôle du climat de travail dans l'incivilité, le harcèlement et la violence, ainsi que les effets de l’impolitesse des clients au sein des entreprises.  

Leaders en milieu de travail

Stantec

 Fondée en 1954 et ayant son siège social à Edmonton, en Alberta, Stantec est une société de conseil en conception de renommée mondiale qui offre des services dans les domaines des infrastructures, de l'eau, de l'architecture, du développement communautaire, de l'environnement, de l'énergie et de la durabilité.  

Nous croyons que les communautés sont fondamentales, et nos conceptions en tiennent toujours compte. Nos racines se sont développées à partir des valeurs canadiennes d'inclusion, de diversité et d'appartenance à une communauté mondiale forte de 22 000 membres. Comptant plus de 7 500 employés répartis dans 58 bureaux au Canada, nous avons contribué à définir le paysage canadien d'un océan à l'autre avec des projets d'ingénierie emblématiques, notamment le pont de la Confédération de l'Île-du-Prince-Édouard et l'evolv1 de Waterloo – le premier bâtiment commercial au Canada à obtenir la certification NetZero Carbon. 

Chez Stantec, nous croyons qu’il faut inviter, accueillir et célébrer les différences, car cela crée des possibilités et améliore notre travail. C'est pourquoi notre programme d'inclusion et de diversité (I&D) offre à nos employés un éventail de possibilités, de ressources et d'événements pour célébrer et encourager les discussions sur ce sujet. Au cours de la dernière décennie, nous avons formé des groupes de ressources pour employés et des comités du conseil I&D pour soutenir et encourager les efforts à ce chapitre; nous avons fourni à nos employés une formation sur les préjugés inconscients; nous nous sommes associés à des organismes qui travaillent avec les communautés de personnes noires, autochtones, de couleur et LGBTQ2+; nous avons mis en œuvre un programme de diversité des fournisseurs, et nous avons offert des bourses d'études aux groupes sous-représentés. 

wood.

Wood Canada est un leader mondial du génie-conseil dans les secteurs de l'énergie et de l'industrie. Pour réussir à trouver des solutions aux défis les plus complexes du monde, nous devons attirer, développer et retenir les talents les plus brillants. Cela signifie qu'il faut reconnaître, comprendre et célébrer les expériences et les antécédents des collaborateurs qui forment notre communauté mondiale. Notre approche en matière d'inclusion et de diversité est de nature holistique, l'inclusion et nos employés étant au cœur de tout ce que nous essayons d’accomplir. Nos valeurs de bienveillance, de courage et d'engagement, combinées à notre approche des « trois E » (éducation, empathie et engagement) en matière d'équité, de diversité et d'inclusion (EDI), créent un puissant impact. Nous prenons soin de nous éduquer et d'éduquer les autres, nous nous efforçons de faire preuve d'empathie et de mieux comprendre, et nous nous engageons à participer aux conversations et aux initiatives. Nous sommes fiers de trouver des solutions aux problèmes les plus complexes du monde et nous appliquons cette attitude à l'EDI. Nous comprenons les complexités et les défis intersectionnels qui sont en jeu, et nous cherchons à adapter notre stratégie et nos initiatives, car nous avons constaté qu'une approche unique et universelle n'est ni faisable ni durable. Nous sommes fiers que nos efforts en matière d’EDI soient reconnus à l’échelle mondiale et nous aient récemment valu plusieurs prix.