Engineers Canada

Changement climatique et ingénierie

Qu’est-ce que le changement climatique?

Le changement climatique se traduit par un changement important et de longue durée des régimes climatiques sur une période variant entre dix ans et des millions d’années. Cela inclut : 

  • des changements de température, de précipitations et autres paramètres climatiques;
  • des changements dans la fréquence et la gravité de phénomènes météorologiques importants tels que les ouragans, les tornades et les pluies diluviennes.  

Par exemple, dans le Nord du Canada, les effets du changement climatique sur le pergélisol, la couverture de glace et les surcharges de neige sont déjà visibles. 

En quoi le changement climatique a-t-il une incidence sur le travail des ingénieurs?

La plupart des infrastructures canadiennes ont été conçues pendant de nombreuses années en fonction des anciens régimes climatiques. Avec les effets du changement climatique, ces architectures doivent être repensées afin de renforcer la sécurité et la protection des Canadiens et des Canadiennes. En vertu de leur code de déontologie, et parce que le changement climatique touche la sécurité publique et que les enjeux sont d’intérêt public, les ingénieurs sont tenus de prendre part aux questions relatives aux effets de ce changement en ce qui concerne la conception et l’exploitation des infrastructures.

Effets sur la sécurité publique :

  • perturbation de la vie
  • blessures
  • pertes de vie
  • réinstallation/relogement

Enjeux d’intérêt public :

  • perturbation des affaires et pertes d’emploi
  • endommagement et destruction des infrastructures
  • impact sur l’environnement
  • coût élevé des réparations et des remplacements 

Pourquoi Ingénieurs Canada s’intéresse-t-il de près au changement climatique?

On n’enseigne généralement pas cette matière aux ingénieurs. En outre, le changement climatique est :

  • un sujet très vaste qui concerne bon nombre d’ingénieurs;
  • une préoccupation à tous les paliers du gouvernement;
  • une situation qui a des répercussions sur la conception, l’exploitation et l’entretien des infrastructures;
  • un enjeu d’intérêt public, national et international. 

Quel est le rôle d’Ingénieurs Canada en matière de changement climatique?

Ingénieurs Canada travaille en partenariat avec tous les paliers du gouvernement, les autres professions et l’industrie sur les sujets suivants : 

  • la recherche sur les enjeux du changement climatique;
  • la compréhension des effets du changement climatique sur l’exercice du génie;
  • la compréhension des effets du changement climatique pour les ingénieurs;
  • la proposition d’ajustements à l’exercice du génie en ce qui a trait au changement climatique;
  • le partage de ses connaissances avec les ingénieurs en exercice.

Ingénieurs Canada a élaboré un dispositif de gestion des risques en partenariat avec Ressources naturelles Canada. Dans cette collaboration, qui s’étend aux partenariats avec les propriétaires d’infrastructures publiques municipaux, fédéraux et provinciaux, Ingénieurs Canada assure un secrétariat permanent et gère les processus d’un comité national ayant pour mandat d'épauler les entités suivantes :    

Quelles sont les actions entreprises par Ingénieurs Canada et le Comité sur la vulnérabilité de l’ingénierie des infrastructures publiques à l’égard du changement climatique?

Ingénieurs Canada a commencé à élaborer une procédure d’évaluation des risques climatiques sur les infrastructures connue sous le nom de Protocole d’ingénierie du Comité sur la vulnérabilité de l’ingénierie des infrastructures publiques (CVIIP). Ces travaux sont subventionnés par Ressources naturelles Canada. Le Protocole, un outil de base robuste et éprouvé, permet aux ingénieurs et aux autres professionnels d’évaluer la vulnérabilité des infrastructures dans les conditions climatiques actuelles et futures. Cette procédure facilite la collaboration avec les propriétaires d’infrastructures municipaux, provinciaux et fédéraux en ce qui concerne :    

  • l’évaluation des risques actuels et futurs du changement climatique sur les infrastructures publiques existantes;
  • la révision des codes, des normes et des instruments connexes en vigueur au Canada qui s'appliquent à la conception et à la construction des infrastructures;
  • la collaboration avec les climatologues et Environnement Canada pour fournir aux ingénieurs l’information dont ils ont besoin;
  • la collaboration avec d’autres groupes professionnels pour étudier les risques du changement climatique et définir des stratégies d’adaptation. 

Ingénieurs Canada travaille-t-il directement avec les organismes de réglementation du génie sur le dossier du changement climatique?

Ingénieurs Canada joue un rôle de communication en partenariat avec les organismes provinciaux et les organismes territoriaux de réglementation du génie pour :

  • informer les ingénieurs, les planificateurs et les gestionnaires sur le sujet;
  • donner des ateliers de développement professionnel locaux;
  • faire connaître les risques aux propriétaires, aux organismes de réglementation et aux exploitants;  
  • faire connaître les solutions permettant d’améliorer les capacités d’adaptation des infrastructures aux effets du climat;
  • déterminer les responsabilités professionnelles et juridiques;
  • définir les obligations déontologiques;
  • partager et élaborer des guides sur l’exercice de la profession.

Quelles sont les actions entreprises à l’échelle internationale par Ingénieurs Canada en ce qui concerne le dossier sur le changement climatique?

Ingénieurs Canada partage ses travaux sur le changement climatique à l’échelle internationale en assumant l’organisation et la présidence du Comité sur l’ingénierie et l’environnement (CIE) de la Fédération mondiale des organisations d’ingénieurs (FMOI) jusqu’en décembre 2015. Par l’entremise de ce comité, le Costa Rica et le Honduras ont utilisé le Protocole d’ingénierie du CVIIP pour évaluer les risques du changement climatique sur leurs infrastructures. 

Pour plus d’information

Pour plus d’information, veuillez contacter David Lapp, Chef de pratique, Mondialisation et Développement durable : david.lapp@ingenieurscanada.ca