Engineers Canada

Rapport national d’enquête sur les effectifs

Données sur les effectifs de la profession à l’échelle nationale
Données pour 2015

Cette page présente les données annuelles sur les effectifs des organismes de réglementation du génie des provinces et des territoires. Elle fournit de l’information précise et à jour sur les effectifs de la profession d’ingénieur au Canada.  

Croissance de la profession d’ingénieur

Les effectifs des organismes de réglementation provinciaux et territoriaux ont continué d’augmenter en 2015. Au 31 décembre 2015, le nombre total de membres recensés chez les 12 organismes de réglementation du génie était de 287 111 (excluant les étudiants) i. De ce nombre, 12,8 % étaient des femmes, soit plus de 2 800 femmes, ce qui constitue une augmentation par rapport aux 12,3 % en 2014.  

En 2015, il y avait 200 618 ingénieurs en exercice, ii ce qui constitue une hausse de 2,3 % par rapport à 2014 (196 152). Les femmes représentaient 12,5 % de ces ingénieurs exercice (voir la feuille 1, ci-dessous). Le nombre d’ingénieurs en exercice (catégorie inclusive), quant à lui, s’établissait à 206 187 (25 349 femmes).

Depuis 2014, l’augmentation la plus importante a été enregistrée au Manitoba et à Terre-Neuve-et-Labrador (hausse de 5 % pour ces deux zones de compétence). Le nombre de femmes ingénieures a augmenté dans toutes les zones de compétence, les hausses les plus marquées se situant en Ontario (15 %), à l’Île-du-Prince-Édouard (11 %) et au Manitoba (10 %). 

De 2011 à 2015, les effectifs (excluant les étudiants) iii ont augmenté de 15 % à l’échelle nationale. Les gains les plus importants ont été observés à Terre-Neuve-et-Labrador (38 %) et en Saskatchewan (35 %). La croissance la plus modeste s’est produite au Québec et au Nouveau-Brunswick (0,5 % et 3,4 % respectivement).

Tableau 1 

Nombre d’ingénieurs par millier d’habitants

En 2015, le nombre d’ingénieurs par millier d’habitants a augmenté ou est demeuré le même dans chacune des zones de compétence. Au Canada, on compte 5,7 ingénieurs par millier d’habitants. C’est le Yukon qui en compte le plus grand nombre, avec 20,5 ingénieurs par millier d’habitants (tableau 2).

Tableau 2

  Ingénieurs  Nombre d'habitants (milliers) Nombre d'ingénieurs
par millier d'habitants
BC 18 914 4 703,9 4,0
AB 46 776 4 216,8 11,1
SK 8 143 1 138,8 7,2
MB 5 261 1 298,5 4,1
ON 68 014 13 850,0 4,9
QC 43 976 8 284,6 5,3
NB 4 191 754,0 5,6
NS 4 387 945,0 4,6
PEI 525 146,6 3,6
NL 3 800 528,1 7,2
NT & NU 1 439 80,1 18,0
YK 761 37,2 20,5
Total 206 187 35 985,7 5,7

vi

30 en 30

En 2015, Ingénieurs Canada a lancé l’initiative 30 en 30 avec l’appui de chacun des organismes de réglementation provinciaux et territoriaux. L’objectif de cette initiative est de faire passer le pourcentage de femmes ingénieures nouvellement titulaires à 30 % en 2030. Les femmes représentaient 16,8 % des ingénieurs nouvellement titulaires à l’échelle nationale en 2015. Engineers PEI compte la plus grande proportion d’ingénieurs nouvellement titulaires, soit 25 %.  Des données sur le pourcentage de femmes ingénieures nouvellement titulaires sont présentées dans le tableau 3.

Tableau 3

  Ingénieurs nouvellement titulaires Ingénieures nouvellement titulaires Total  Pourcentage de femmes
APEGBC 678 147 825 17,8%
APEGA 2 293 514 2 753 18,7%
APEGS 265 47 312 15,1%
Engineers and Geoscientists Manitoba 178 33 211 15,6%
PEO 2 655 442 3 097 14,3%
OIQ 1,797 400 2 197 18,2%
Ingénieurs et géoscientifiques Nouveau-Brunswick 111 19 130 14,6%
Engineers Nova Scotia 146 39 185 21,1%
Engineers PEI 15 5 20 25,0%
PEGNL 66 6 72 8,3%
NAPEG NR NR NR NR
Engineers Yukon 3 0 3 0%
Total 8 153 895 9 805 16,8% 

Lieu de résidence des ingénieurs

À l’échelle nationale, 82,2 % des ingénieurs inscrits au Canada résident dans la province où ils travaillent, tandis que 13,7 % ont leur résidence principale dans une autre province. Les 4,1 % restants vivent à l’étranger. Les femmes ingénieures sont plus susceptibles de résider dans la province où elles exercent (tableau 4).

Tableau 4

De l’étudiant en génie à l’ingénieur titulaire

En 2011, il y avait 11 761 diplômés de programmes de génie postsecondaires agréés. En 2015, 6 636 diplômés de programmes agréés ont obtenu leur permis d’exercice du génie. En supposant qu’il faut au diplômé d’un programme agréé à peu près quatre ans pour obtenir le permis d’exercice, on constate qu’environ 56 % de la cohorte de 2011 a suivi le cheminement menant au permis d’exercice et obtenu son permis en 2015. Cette estimation est une première tentative pour mesurer le taux de réussite des diplômés en génie engagés dans le processus d’obtention du permis d’exercice.


  1. La catégorie membres (excluant les étudiants) comprend les ingénieurs en exercice (catégorie exclusive), les détenteurs de permis temporaire, les détenteurs de permis d’exercice, les détenteurs de permis restrictif, les ingénieurs non actifs, les membres à vie et les ingénieurs stagiaires/juniors. Pour plus de précisions, se reporter au  Tableau 1.
     
  2. La catégorie ingénieurs en exercice comprend toutes les catégories d’ingénieurs actifs (c’est-à-dire non retraités) déclarés par les organismes de réglementation du génie. Ce sont : les ingénieurs en exercice (catégorie exclusive), les détenteurs de permis temporaire, les détenteurs de permis restrictif et les détenteurs de permis d’exercice. Pour plus de précisions, se reporter au tableau 1.
    Les effectifs (excluant les étudiants) comprennent les ingénieurs en exercice (catégorie exclusive), les détenteurs de permis temporaire, les détenteurs de permis d’exercice, les détenteurs de permis restrictif, les ingénieurs non actifs, les membres à vie et les ingénieurs stagiaires/juniors. Pour plus de précisions, se reporter au Tableau 1.
     
  3. Les ingénieurs (catégorie inclusive) comprennent toutes les catégories d’ingénieurs actifs (c’est-à-dire non retraités) déclarés par les organismes de réglementation du génie. Ce sont : les ingénieurs en exercice (catégorie exclusive), les détenteurs de permis temporaire, les détenteurs de permis restrictif et les détenteurs de permis d’exercice.
     
  4. Ingénieurs en exercice (ing./P.Eng.) seulement
     
  5. Statistique Canada. Tableau  051-0005 -  Estimations de la population, Canada, provinces et territoires, trimestriel (personnes),  base de données CANSIM (date de consultation : 1er août 2016) ND : information non déclarée par l’organisme de réglementation. 

Rapports antérieurs

Pour plus d’information

Pour plus d’information, veuillez contacter Jamie Ricci, Chef de pratique, Recherches : jamie.ricci@ingenieurscanada.ca