Le Programme d’amélioration de l’agrément (PAA) est un effort coordonné pour améliorer l’agrément des programmes d’études en génie et l’enquête sur les inscriptions et les diplômes décernés.

Pour former des ingénieurs de classe mondiale, il faut un système d'agrément de classe mondiale. Cela exige la formation systématique des personnes concernées, des lignes de communication solides entre les parties prenantes, une stratégie d'amélioration continue et une plate-forme technique solide. L'atteinte de ces objectifs permettra aux établissements et aux équipes de visites d’agrément de se concentrer sur l’essentiel, c’est-à-dire l’offre de programmes de formation en génie réputés qui répondent aux normes les plus élevées.

L'agrément est une tâche exigeante pour toutes les personnes concernées. Les établissements d'enseignement supérieur (EES) qui font agréer des programmes veulent que les informations soient transparentes, facilement accessibles et faciles à trouver. Les données qu'ils entrent doivent être utilisables aussi bien pour l'agrément que pour l'enquête sur les inscriptions et les diplômes décernés, selon les besoins. Dans le même ordre d’idées, l’agrément devait être, pour les équipes de visiteurs, les membres du Bureau d’agrément et le personnel d’Ingénieurs Canada, un processus sans obstacle en termes de formation et de plate-forme technique. L'agrément d'un programme prendra toujours du temps, mais le PAA apportera des changements qui optimiseront le temps qu’on y consacre.

Les quatre éléments du programme

L'amélioration de la gestion du système d'agrément actuel et de l’enquête sur les inscriptions et les diplômes décernés exige que nous agissions sur quatre fronts interreliés :

  • L'amélioration de notre processus de communication et de consultation auprès des parties prenantes garantira que le système d'agrément est transparent et ouvert aux suggestions des personnes les plus concernées.

  • L'élaboration d'un programme de formation améliorera l'uniformité des visites d'agrément en fournissant aux bénévoles et au corps enseignant l'information dont ils ont besoin en temps opportun et de façon reproductible.
  • La sélection et la mise en œuvre d'un système de gestion des données amélioré permettront de s'assurer que les caractéristiques techniques du système d’agrément optimisent l'utilisation du temps de chacun tout au long du cycle d'agrément. Le système réduira également les doubles entrées pour les rapports d'agrément et l’enquête sur les inscriptions et les diplômes décernés.
  • L'introduction d'un processus d'amélioration continue permettra de s'assurer que le système d'agrément demeure adapté aux besoins évolutifs de la profession d'ingénieur au Canada.

Ce que nous envisageons

Le Programme d'amélioration de l'agrément est un projet pluriannuel qui sera déployé au fur et à mesure des demandes d’agrément. Nous envisageons un système dans lequel les établissements qui demandent à faire agréer des programmes bénéficient d'une saisie de données simplifiée. Ils pourront réutiliser l'information qu'ils entrent pour les rapports d'agrément et l’enquête sur les inscriptions et les diplômes décernés. Ils recevront une formation simple et directe. Il y aura des processus inclusifs et transparents pour la communication et l'amélioration continue. Dans ce même système, les visiteurs et les membres du Bureau d'agrément pourront axer leurs efforts sur une évaluation significative et rigoureuse parce qu'ils auront une idée très claire du fonctionnement du processus d'agrément et disposeront d'outils techniques fiables pour les aider à faire leur travail. En fin de compte, nous voyons un système de collaboration qui accroît continuellement la rigueur et la réputation des programmes canadiens de formation en génie et de la profession d'ingénieur en général.

Objectifs du programme

Le Programme d’amélioration de l’agrément vise les objectifs suivants :

  • Amélioration du processus de gestion de l’agrément.

  • Amélioration du processus de l’enquête sur les inscriptions et les diplômes décernés.
  • Amélioration de la consultation des parties prenantes en ce qui concerne la gestion de l’agrément et l’enquête sur les inscriptions et les diplômes décernés.
  • Amélioration de l’expérience utilisateur associée à la gestion de l’agrément et à l’enquête sur les inscriptions et les diplômes décernés, tant sur le plan opérationnel que pour les parties prenantes intervenant directement dans ces deux processus.
  • Fiabilité technique améliorée de l’agrément et de l’enquête sur les inscriptions et les diplômes décernés.
  • Capacité pour les utilisateurs d’adopter plus rapidement les modifications apportées aux processus de gestion de l’agrément et d’enquête sur les inscriptions et les diplômes décernés.
  • Établissement de méthodes durables pour garantir l’amélioration continue des opérations courantes.

Latest AIP news


Nouvelles du PAA

En juillet et août, le Bureau d’agrément a offert une série de webinaires à l’intention des EES et des membres des équipes de visiteurs en prévision des visites virtuelles du cycle 2021-2022 :


Nouvelles du PAA

Alors que l'été tire à sa fin et que le cycle de visites d'agrément 2021-2022 se profile à l’horizon, Ingénieurs Canada tient à remercier tous ceux et celles qui ont généreusement participé aux visites virtuelles de cette année en y apportant leurs connaissances et leur expertise. Nous tenons à exprimer notre gratitude :


Nouvelles du PAA

Ingénieurs Canada a reçu toutes les données de l'Enquête sur les inscriptions et les diplômes décernés et est en train de les compiler. Les EES participants peuvent donc s'attendre à recevoir un rapport de vérification contenant leurs données afin qu'ils puissent en confirmer l'exactitude.


Formation

Afin de soutenir le cycle d’agrément 2021-2022, qui se tiendra entièrement en mode virtuel, le secrétariat du BCAPG a préparé un plan de formation pour les établissements d’enseignement supérieur (EES) et les membres des équipes de visiteurs. Ce plan vise les objectifs suivants :


Amélioration continue

Lors de sa réunion de juin, le BCAPG a convenu d’apporter plusieurs mises à jour au Guide pour l’évaluation virtuelle d’un programme de génie et, bien que les renseignements généraux soient inchangés, la version révisée comprend des détails supplémentaires sur les aspects suivants :