Engineers Canada logo

Bilan de la Revue de presse – Du 1er au 15 août

2019.08.15

Trois articles de la Colombie-Britannique portant sur la discipline, la réglementation et la catastrophe minière de Mount Polley ont dominé la Revue de presse de la première quinzaine d’août.

Avis disciplinaire pour un ingénieur de la Colombie-Britannique : Le 6 août, un panel du Comité de discipline d’Engineers and Geoscientists BC a annoncé qu’Edward K. Lim avait fait preuve d’inconduite professionnelle en apposant son sceau et en soumettant des dessins techniques non conformes à l’appui d’une demande de permis de construction. Le panel a ordonné la suspension temporaire du permis de M. Lim, et lui a imposé de passer avec succès l’examen sur l’exercice de la profession et de verser 25 000 $ pour couvrir les frais d’enquête et frais juridiques de l’association.

Effets des changements réglementaires : Ian R. McDonald, président de l’Architectural Institute of British Columbia Council, décrit l’impact de la Professional Governance Act de la Colombie-Britannique sur les architectes de la province. Son commentaire situe les récents changements dans le contexte plus général des changements réglementaires qui s’opèrent partout au pays.

La catastrophe de Mount Polley continue d’avoir un impact sur le public : Alors que le délai de cinq ans pour porter des accusations en vertu de la Loi fédérale sur les pêches est arrivé à échéance le 4 août, les résidents de Likely, en Colombie-Britannique, continuent de subir l’impact du déversement de résidus miniers de la mine Mount Polley. L’entreprise Imperial Metals est responsable des travaux continus de remise en état du site, mais la méfiance du public persiste.

 

.