Engineers Canada logo

DiscoverE publie les résultats de son enquête mondiale auprès des ingénieurs

2020.03.12

Quels sont les plus grands défis qui attendent bien des pays sur la planète? Et quels sont les plus grands obstacles pour les relever? Ces deux questions étaient au cœur de l’enquête mondiale auprès des ingénieurs et professionnels du génie, réalisée l’automne dernier par DiscoverE, en partenariat avec la Fédération mondiale des organisations d’ingénieurs et l’UNESCO. Dans le cadre de cette enquête, les ingénieurs, de même que les techniciens et technologues en génie devaient se prononcer sur les principaux enjeux et tendances de la profession d’ingénieur. DiscoverE a publié les résultats de cette enquête à l’occasion du World Engineering Day.

Selon plus de 10 000 personnes interrogées dans 119 pays, les cinq principaux défis sont la sécurisation du cyberespace (19 %); une énergie propre bon marché (18 %); la préservation des terres et des océans (16 %); les infrastructures durables et résilientes (11 %) et les villes durables (9 %). Les réponses, analysées par pays, montrent que la cybersécurité n’a pas la même importance partout. À cet égard, les répondants américains étaient plus nombreux que les autres à juger cette question particulièrement importante, 27 % d’entre eux la désignant comme la plus urgente.

Pour ce qui est des principaux obstacles au progrès dans ces domaines, les répondants ont signalé le manque de soutien de la part du gouvernement et des décideurs (29,3 %), les technologies nécessaires qui n’ont pas encore été développées (13,3 %), le manque de coopération interdisciplinaire et internationale (12,5 %) et l’insuffisance du soutien public à des solutions d’ingénierie novatrices (9,8 %).

Sur une note positive, les ingénieurs, techniciens et technologues de 18 à 24 ans se sont dits persuadés qu’avec les bons soutiens en place, ils pourraient probablement relever les défis qui se posent à l’échelle mondiale. Toutes caractéristiques démographiques confondues, les répondants estimaient que les voyages dans l’espace, l’intelligence artificielle et le transport seraient les domaines qui connaîtraient des percées dignes de la science-fiction. Ils entrevoyaient un monde peuplé de robots de services, d’avions alimentés à l’énergie solaire et d’individus voyageant dans l’espace.

Plusieurs des questions portaient également sur le nombre d’ingénieurs nécessaires pour relever les plus grands défis mondiaux. Près de 52 % des personnes interrogées ont affirmé qu’il n’y avait pas suffisamment d’ingénieurs à l’heure actuelle pour régler les problèmes urgents. Un nombre un peu plus élevé, soit 54 %, prévoyait une pénurie d’ingénieurs.

Une chose semblait toutefois claire : les professionnels du génie peuvent prévenir cette pénurie par le bénévolat – c’est-à-dire en donnant à la prochaine génération. En effet, 96 % des ingénieurs ont affirmé qu’il est important de faire du bénévolat auprès des jeunes du primaire et du secondaire pour les initier au génie.

Pour plus de renseignements sur l’enquête, y compris des liens pour les médias sociaux et l’infographie, veuillez consulter 2020 Global Engineer Survey Results (en anglais seulement), sur le site de DiscoverE.