Engineers Canada logo

Bilan de la Revue de presse – Du 14 au 27 août 2020

2020.08.27

Étude sur Mount Polley. Lettres à de jeunes ingénieurs. L’incidence de la pandémie sur les mères qui travaillent. Combler l’écart entre les peuples autochtones et les projets d’énergie. Et des étudiants en génie noirs, autochtones et de couleur (BIPOC) parlent d’une seule et même voix sur Instagram. Ce sont les sujets des articles de la revue de presse les plus consultés à la mi-août.

Mount Polley : Une nouvelle étude, réalisée par un chercheur de l’Université du Nord de la Colombie-Britannique (UNBC), montre que des contaminants de Mount Polley polluent encore le lac Quesnel.

Lettres à de jeunes ingénieurs : Trois ingénieurs de la communauté du génie de l’Université Waterloo ont contribué à la rédaction des Lettres à un jeune ingénieur, une publication annuelle produite par l’Institut universitaire de technologie de l'Ontario à l’intention de la promotion sortante.

Mères qui travaillent : Evidence signale que, pendant la pandémie de COVID-19, les femmes ont assumé une plus grande part du soin aux enfants, ce qui a eu un effet sur leur participation au marché du travail.

Peuples autochtones et projets d’énergie : Kaella-Marie Earle, originaire du territoire non cédé de Wiikwemkoong, sur l’île de Manitoulin ,est ingénieure stagiaire chez Enbridge Gas. Elle vient d’être nommée au Comité consultatif autochtone de la Régie de l’énergie du Canada.

Étudiants en génie noirs, autochtones et de couleur : Le compte Instagram « Erased by FEAS » a été créé le 10 juillet 2020 pour dénoncer la violence et la discrimination systémiques ayant cours à la Faculté de génie et de sciences appliquées de l’Université Queen’s.