Engineers Canada logo

Bilan de la Revue de presse – du 18 au 31 janvier

2019.01.31

Amendes pour infractions à la Loi sur les ingénieurs. Compétitions universitaires d’ingénierie. Écart de rémunération entre les genres. Voilà certains des sujets abordés par les articles les plus consultés de la Revue de presse des deux dernières semaines.

  • En Ontario, PEO a annoncé que Amr Adel Mousta Robah et Revival Design and Management Group Inc. ont été reconnus coupables, en vertu de la Loi sur les ingénieurs, d’utilisation non autorisée du sceau d’un ingénieur. PEO a également annoncé que Mohammed Abuzour et Geotech Engineering Corporation ont été reconnus coupables de multiples infractions à la même loi.
  • C’est la saison des compétitions d’ingénierie. Des équipes de l’Université du Manitoba ont remporté la première place à la Western Engineering Competition, tenue à l’Université du Manitoba à la mi-janvier. Une équipe d'étudiants de l'Université d'Ottawa et de l'Université du Québec en Outaouais a également remporté la première place aux Jeux de Génie du Québec dans la catégorie des petites délégations.
  • Selon une nouvelle étude publiée la semaine dernière, les femmes qui occupent des emplois dans le secteur canadien de la technologie et qui sont titulaires d'un baccalauréat ou d'un diplôme d'études supérieures, gagnent près de 20 000 $ de moins par année que leurs homologues masculins. L'écart salarial peut être tout aussi important pour les travailleurs des minorités visibles et autochtones du même secteur.