Engineers Canada logo

Bilan de la Revue de presse – du 18 juillet au 1er août

2019.08.01

Voici les sujets des articles les plus consultés de la Revue de presse de fin juillet : Restructuration majeure d’une importante firme d’ingénierie canadienne. Questions au sujet des villes intelligentes. Obstacles à la participation des femmes dans les STIM.

Restructuration de SNC-Lavalin : Fin juillet, le géant canadien de l’ingénierie et de la construction a annoncé qu’il cessait de soumissionner sur tout nouveau projet clés en main à prix forfaitaire et réorganisait ses sections ressources et infrastructures pour se concentrer sur ses secteurs les plus performants et en croissance, et redonner à l’entreprise de solides assises financières.

Villes intelligentes : Dans un article d’opinion publié dans le New York Times, Shoshanna Saxe, professeure de génie à l’Université de Toronto, a soulevé des questions au sujet des avantages des villes intelligentes. Les villes s’empressent de se déclarer « intelligentes », écrit-elle, mais il demeure des doutes sur la durabilité des solutions technologiques, les coûts de gestion et de maintien des villes intelligentes, et la question de savoir si les solutions « intelligentes » sont la réponse aux problèmes urbains.

Obstacles à l’accès des femmes au domaine des STIM : Deux études se penchent de façon plus approfondie sur les obstacles à la participation des femmes aux STIM. Une étude, publiée dans la revue BioScience, indique que, dans les cours d’initiation aux STIM, ce sont les classes à gros effectif (soit plus de 120 étudiants) qui ont l’impact négatif le plus important sur la participation des étudiantes en classe. Une autre étude, décrite dans un article d’opinion dans The Scientist, a examiné les origines d’un sujet apparenté : les inhibitions qui empêchent les femmes de prendre la parole dans les forums universitaires publics.