Engineers Canada logo

Ingénieurs Canada remet des bourses d’études à six ingénieurs

2018.02.28

bourses d’études 2017

Le 27 février, Ingénieurs Canada honorera les six lauréats de ses bourses d’études 2017 au cours d’une cérémonie. Les lauréats, qui ont été sélectionnés parmi un grand nombre de candidatures de partout au Canada, mènent des travaux dans divers domaines – génie civil, génie minéral, géorisques du pergélisol, études nordiques et sciences de la Terre. Les six bourses annuelles sont offertes grâce au généreux soutien de Manuvie et de TD Assurance.

« Les lauréats de cette année illustrent parfaitement bien comment les ingénieurs améliorent la qualité de vie de la population canadienne de nombreuses façons, a déclaré Russ Kinghorn, MBA, FEC, P.Eng., IntPE, président d’Ingénieurs Canada. Nous sommes fiers d’appuyer ces ingénieurs qui veulent pousser plus loin leur expertise en menant des recherches ciblées, en étudiant l’élaboration des politiques et en développant leurs compétences pour résoudre des problèmes qui touchent notre société et le monde entier. »

« Nous sommes heureux de continuer de soutenir fidèlement les ingénieurs canadiens qui mènent des travaux de recherche pour contribuer au mieux-être de la société, a déclaré Wallace Thompson, vice-président Ventes et Marketing, Marchés de consommation, à Manuvie. Nous répondons aux besoins des ingénieurs en leur offrant des produits d’assurance novateurs depuis plus de 70 ans et nous continuerons de soutenir le programme de bourses d’études d’Ingénieurs Canada. »

« Nous sommes fiers d’appuyer l’avenir de la profession d’ingénieur et de parrainer le programme de bourses d’études d’Ingénieurs Canada depuis plus de 60 ans, a pour sa part déclaré Anna Kavanah, vice-présidente, Marché de l’affinité, à TD Assurance. Les relations de longue date que nous entretenons avec nos partenaires d’affaires nous permettent de nous démarquer comme l’une des grandes sociétés d’assurance collective automobile et habitation du Canada. »

Les lauréats de cette année illustrent la contribution essentielle des ingénieurs à la société. Leurs travaux de recherche innovateurs visent à faire progresser notre compréhension notamment en ce qui concerne la gouvernance et l’entrepreneuriat autochtones, l’érosion sismique, la politique énergétique,  la pollution minière, le traitement de l’eau et les géorisques du pergélisol. 

Les six lauréats des bourses d’études 2017 et leurs projets de recherche sont les suivants :

Bourses d’études Ingénieurs Canada-TD Assurance (7 500 $) :

  • John Desjarlais, P.Eng., MBA, MMP (APEGS) étudie les difficultés et les opportunités qui se présentent aux régions circumpolaires et vise à mieux comprendre en quoi les personnes et les organismes comme les gouvernements, les entreprises, les cercles universitaires et les ONG peuvent exercer une influence sur les résultats positifs des projets menés dans les régions les plus septentrionales.
  • Lauren Hutchinson, P.Eng. (Engineers and Geoscientists British Columbia) cherche à découvrir le comportement des versants dans les régions du monde soumises à une activité sismique. En étudiant les effets des secousses sismiques sur les versants rocheux du centre du Népal, où l’on a connu les taux les plus élevés de glissements de terrain cosismiques et postsismiques à la suite des grands tremblements de terre de 2015.
  • Sean Smillie, P.Eng. (APEGA)  étudie les problèmes énergétiques et climatiques à l’aide de systèmes et de méthodes interdisciplinaires et vise à atteindre une meilleure compréhension de l’interaction entre l’économie, le comportement humain et diverses valeurs ‒ en plus du génie ‒ dans notre système énergétique.

Bourses d’études Ingénieurs Canada–Financière Manuvie (12 500 $)

  • Nathalie Chevé, ing. (OIQ) effectue des travaux de recherche sur l’utilisation potentielle des géocomposites bentonitiques (GCB) comme matériaux limitant la production de drainage minier acide, une importante problématique environnementale liée à l’activité minière.
  • Jennifer Hayward, MASC., P.Eng. (Ingénieurs et géoscientifiques Nouveau-Brunswick) étudie les bactéries résistantes aux antibiotiques dans des environnements souterrains en aval des milieux cliniques et agricoles dans le but d’atténuer leur menace pour la santé humaine à l’échelle mondiale.  
  • Eva Stephani, Eng. (OIQ) cherche à démêler les interactions complexes entre les conditions climatiques, le terrain et la subsurface pendant l’autostabilisation des instabilités des talus dans les régions recouvertes de pergélisol, son objectif étant d’assurer une meilleure protection des infrastructures à risque.   

Visitez la page www.engineerscanada.ca/fr/prix-et-distinctions/bourses  pour de plus amples informations sur le programme national de bourses d’études d’Ingénieurs Canada.

Renseignements :

Brent Gibson
Chef de pratique, Communications
Ingénieurs Canada
613.232.2474
brent.gibson@ingenieurscanada.ca