Engineers Canada logo

Les meilleurs scientifiques et ingénieurs canadiens honorés à Rideau Hall

2017.02.21

Le 7 février, 20 des meilleurs scientifiques et ingénieurs canadiens ont été honorés pour leur engagement de longue date à l’égard de l’innovation et des découvertes lors d’une cérémonie à Rideau Hall, en présence du gouverneur général, de la ministre des Sciences et du président du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG).

Les lauréats de cette année comprennent quatre ingénieurs et un doctorant en génie. Guy Dumont, P.Eng., Maroun Massabki, ing., Marc-André Blais, ing., Patrick Orsini, ing. et Amir Abdi ont été reconnus pour leurs travaux.

Guy Dumont, P.Eng., de l’Université de la Colombie-Britannique (UBC), a reçu le Prix Synergie pour l’innovation dans la catégorie Petites et moyennes entreprises.

Guy Dumont, UBC et Lionsgate Technologies se sont associés pour créer le Kenek O2, petit outil diagnostique facile à utiliser qui se branche dans le port audio d’un appareil mobile. Les patients posent sur leur doigt un capteur relié à une application du téléphone qui détecte les symptômes de maladies faciles à éviter telles que la pneumonie, la septicémie et la prééclampsie. À l’heure actuelle, ce capteur consiste en un sphygmo-oxymètre, qui mesure la saturation du sang en oxygène et le rythme cardiaque. Cependant, M. Dumont et Lionsgate Technologies comptent l’améliorer pour qu’il mesure divers signes vitaux comme la respiration et, à l’aide de capteurs supplémentaires, la tension artérielle et la température du corps, ce qui étendra considérablement l’éventail des affections qu’il peut diagnostiquer.

Maroun Massabki, ing., Marc-André Blais, ing., Patrick Orsini, ing., Richard Lang et Erick Jarry du Cégep André-Laurendeau, ont remporté le Prix Synergie pour l’innovation dans la catégorie Collèges.

M. Massabki a dirigé l’équipe Optech au Cégep André-Laurendeau et s’est associé à l’entreprise montréalaise Dental Wings pour développer de nouveaux outils rapides et précis pour aider les dentistes et les techniciens à redonner le sourire à leurs patients. Depuis 2011, les partenaires ont élaboré un scanneur intraoral, des systèmes de métrologie optique destinés à un appareil de fraisage au laser qui coupe et façonne les implants et prothèses dentaires avec une grande précision, et une série de numériseurs tridimensionnels de bureau capables de numériser des empreintes et de concevoir des implants, des couronnes et des ponts en moins de dix minutes.

Amir Abdi, doctorant au Département de génie électrique et informatique de l’Université de la Colombie-Britannique, a reçu le Prix de doctorat Gilles-Brassard du CRSNG pour la recherche interdisciplinaire.

M. Abdi met au point de nouvelles façons de modéliser et de prédire les résultats de la reconstruction de la mâchoire. Ce doctorant et son équipe utilisent des images obtenues par balayage tridimensionnel, suivi du mouvement, imagerie par résonance magnétique et tomographie par ordinateur pour examiner les structures anatomiques et les mouvements qui participent à la mastication et à la déglutition et créer un modèle de mâchoire personnalisé pour les patients, ce qui leur permet ensuite d’évaluer les traitements possibles et de prédire si l’implant fonctionnera bien.

Félicitations à tous les lauréats de 2017!