Engineers Canada logo

Publication du rapport d’enquête sur les effectifs 2019

2019.11.21

rapport d’enquête sur les effectifs 2019

Cette semaine, Ingénieurs Canada a publié son rapport national d’enquête sur les effectifs. Ce rapport, qui est produit chaque année, regroupe les données sur les effectifs des organismes de réglementation du génie des provinces et des territoires et fournit de l’information précise et à jour sur l’augmentation et la composition de l’effectif de la profession d’ingénieur au Canada. Le rapport de cette année présente les données de l’année civile 2018 et démontre une croissance continue et régulière des effectifs de la profession.

Le nombre total des effectifs des organismes de réglementation provinciaux et territoriaux est passé à 302 876 personnes, ce qui représente une augmentation de 2,3 % par rapport à 2017. La plus forte augmentation des effectifs en nombre a été observée en Ontario, au Québec et en Colombie-Britannique, mais la croissance la plus importante en pourcentage a été relevée au Yukon et dans les Territoires du Nord-Ouest.

Dans l’ensemble, les effectifs féminins dans la profession ont augmenté de 5,5 %, comparativement à l’augmentation de 1,9 % des effectifs masculins. Bien que le nombre de femmes dans la profession soit de plus en plus élevé, elles demeurent sous-représentées, constituant seulement 13,5 % des ingénieurs, contre 13,1 % dans le dernier rapport.

Le rapport national d’enquête sur les effectifs fournit également une mesure annuelle des progrès réalisés par rapport à l’objectif 30 en 30 d’Ingénieurs Canada, c’est-à-dire que 30 % des ingénieurs nouvellement diplômés en 2030 soient des femmes. Le rapport de cette année révèle que 18,1 % des ingénieurs nouvellement admis en 2018 étaient des femmes.

Le rapport indique également le lieu de résidence des ingénieurs. En 2018, 82,5 % des ingénieurs résidaient dans la province où ils détiennent un permis d’exercice, ce qui concorde avec les données des années précédentes. Engineers PEI en comptait le plus fort pourcentage et Engineers Yukon le plus faible.

Le rapport est accessible dans le site Web d’Ingénieurs Canada.