Engineers Canada logo

Le rapport 2020 sur les effectifs est maintenant disponible

2020.11.19

Ingénieurs Canada a publié son Rapport de 2020 sur les effectifs de la profession à l’échelle nationale. Ce rapport annuel rassemble de l’information sur les effectifs des organismes provinciaux et territoriaux de réglementation du génie, notamment des données sur la croissance et la composition de la profession Canada. Le rapport de cette année, qui présente les données de l’année civile 2019, fait état d’une croissance continue de la profession.  

Les effectifs totaux des ordres provinciaux et territoriaux atteignent 305 285 membres, soit une augmentation de 0,8 % par rapport à 2018. Ce sont l’Ontario et la Colombie-Britannique qui affichent la plus forte croissance de leurs effectifs.   

L’effectif féminin a progressé de 4,16 %, la plus forte croissance ayant été observée en Colombie-Britannique, avec une augmentation de 706 membres entre 2018 et 2019. Malgré la croissance du nombre d’ingénieures, les femmes demeurent sous-représentées, constituant 14 % des effectifs, en légère hausse par rapport aux 13,5 % du rapport précédent.   

Le rapport national d’enquête sur les effectifs fournit aussi une mesure annuelle des progrès réalisés vers l’objectif 30 en 30 d’Ingénieurs Canada, qui vise à faire passer le pourcentage d’ingénieures nouvellement titulaires à 30 % en 2030. Le rapport de cette année indique qu’en 2019, 17,9 % des ingénieurs nouvellement titulaires étaient des femmes, bien que le nombre total de femmes nouvellement titulaires ait augmenté.   

Le rapport présente également une estimation du taux de diplômés en génie qui deviennent ingénieurs titulaires. En se basant sur les données du rapport de 2015 « Des ingénieurs canadiens pour l’avenir », et en supposant qu’il faut à un diplômé d’un programme agréé quatre ans pour obtenir son permis d’exercice, on peut estimer que les diplômés de 2015 auront obtenu leur permis d’exercice en 2019 et qu’ils auront été comptabilisés dans les données de cette année. Le rapport estime que 42 % de la cohorte de 2015 a suivi le cheminement menant au permis d’exercice. Cette estimation est une tentative pour mesurer le taux de réussite des diplômés en génie engagés dans le processus d’obtention du permis d’exercice.  

Le rapport est maintenant disponible dans le site d’Ingénieurs Canada.