Engineers Canada logo

Quelques notes sur « Parlons génie »

2018.09.20

engineers matters cover

Après une année de recherche, d’analyse et de planification, nous avons lancé cet automne une nouvelle mouture de notre bulletin sous le titre « Parlons génie ».

Nous espérons que les changements apportés – mise en page modernisée, textes plus travaillés, articles de fond et nouvelles façons de découvrir des contenus connexes en ligne - procureront une expérience de lecture améliorée à tous ceux et celles qui veulent se tenir au courant de notre travail.

La présentation et l’orientation renouvelées de « Parlons génie » sont l’aboutissement d’un processus qui a en fait commencé l’automne dernier. Nous avons alors entrepris une analyse de l’environnement et examiné nos publications en ligne à travers quatre prismes distincts : analyse des possibilités stratégiques au sein d’Ingénieurs Canada, analyse des données sur les publications antérieures, analyse du contexte STEP (social, technologique, économique, politique), et analyse des pratiques exemplaires du secteur en matière de communications en ligne. Nous voulions comprendre comment profiter des possibilités existantes et quel genre d’améliorations nous pourrions faire pour rendre nos communications plus utiles et pertinentes pour le lectorat.

Pour compléter les connaissances acquises par des données plus précises sur le lectorat, nous avons sondé nos abonnés sur leurs intérêts, leur comportement en ligne, leurs préférences et leurs caractéristiques démographiques. Les résultats de ce sondage ont révélé un lectorat remarquablement diversifié, avec un bon équilibre sur les axes genre, âge, intérêts et relation avec la profession d’ingénieur. Nous avons aussi appris que, si nos lecteurs étaient satisfaits du bulletin dans son ensemble, notre taux de nouveaux abonnés laissait à désirer, comparativement à d’autres publications populaires.

Le moment était donc propice à un changement; l'amélioration du bulletin serait bénéfique, notamment pour communiquer les progrès du Plan stratégique 2019-2021 d’Ingénieurs Canada ou susciter l’intérêt de nouveaux lecteurs pour nous aider à faire progresser des priorités stratégiques comme l’initiative 30 en 30 et le projet d’évaluation sur la base des compétences – des initiatives qui ont un impact concret sur la profession d’ingénieur et son avenir. Bref, une plateforme de communications électroniques plus forte allait nous permettre de mieux faire connaître le travail que nous faisons en tant qu’organisme.

Dans cette optique, nous avons réduit notre fréquence de publication pendant l’été et commencé à donner forme à nos idées d’améliorations, notamment en optant pour des manchettes et des articles de fond permettant une exploration plus approfondie du travail d’Ingénieurs Canada, ainsi que des enjeux touchant la réglementation et la profession. Nous avons aussi lancé une nouvelle rubrique, le Bilan de la Revue de presse, qui regroupe les articles les plus consultés au cours des deux semaines précédant la publication du bulletin. Bref, nous voulions réduire le temps nécessaire pour parcourir les informations inportantes du bulletin tout en  augmentant les possibilités de creuser certains sujets intéressant des lecteurs particuliers.

Le lancement de « Parlons génie » marque l’aboutissement d’un long processus, mais nous sommes toujours soucieux de nous améliorer. Si vous avez des questions ou souhaitez commenter les changements apportés au bulletin, n’hésitez pas à nous contacter à communications@ingenieurscanada.ca.