Engineers Canada logo

ReNew Canada publie son palmarès des 100 plus importants projets d’infrastructure

2020.01.30

En janvier, ReNew Canada a publié son rapport annuel, « Top 100: Canada’s biggest infrastructure projects », qui présente les projets canadiens d’infrastructure les plus importants en cours de réalisation. 

L’expansion du système ferroviaire GO de Toronto (15,334 milliards de dollars) arrive en tête de liste. Cette série de projets en partenariat public-privé (PPP) vise à mettre en place les infrastructures et les services de base nécessaires pour offrir aux utilisateurs du réseau ferroviaire de la région du Grand Toronto et de Hamilton un service toutes les 15 minutes, toute la journée. Deux projets ontariens – la réfection de la centrale Bruce Power (13 milliards de dollars) et de la centrale de Darlington (12,8 milliards de dollars) – arrivent en deuxième et troisième places. Aux dix premiers rangs du palmarès figurent aussi des initiatives réalisées à Terre-Neuve-et-Labrador, en Colombie-Britannique, au Manitoba, au Québec et d’autres encore en Ontario.

Ensemble, ces projets représentent un formidable investissement dans l’avenir du Canada. Selon Andrew Macklin, rédacteur en chef de Renew Canada, les fonds investis dans les 100 plus importants projets d’infrastructure s’élèvent cette année à plus de 240 milliards de dollars, alors qu’ils étaient de 216 milliards de dollars l’an dernier. Dans son éditorial, Andrew Macklin signale également que ces chiffres pourraient considérablement augmenter au cours des prochaines années. En effet, une fois ces mégaprojets terminés, d’autres seront mis en chantier. Il suffit de penser à la liste de la « Mise à jour du marché des P3 » de l’Ontario et aux plans grandioses de la Colombie-Britannique et du Québec en matière d’investissements dans des mégaprojets. Ces chiffres sont d’autant plus stupéfiants qu’il y a dix ans à peine, la valeur totale de tous les projets combinés s’élevait à 68 milliards de dollars.

Le rapport sur les 100 plus importants projets fait seulement état des initiatives dont les coûts ont été rendus publics. Il ne tient donc pas compte des projets dont les coûts sont en cours d’évaluation. L’Ontario – avec 43 projets dans plusieurs secteurs, notamment le bâtiment, l’énergie, le transport en commun, le transport – compte le plus grand nombre d’inscriptions sur cette liste, ce qui n’est pas surprenant étant donné sa taille et sa population. Le Québec, la Colombie-Britannique et l’Alberta, qui comptent respectivement 17, 16 et 14 projets, sont également omniprésentes. Sur les 21 sous-secteurs dont il est question dans le rapport, le train léger, les soins de santé et les routes représentent plus de 40 % des initiatives.

Pour consulter l’intégralité du rapport et en savoir plus sur les projets des années passées, visitez le site top100projects.ca.