Engineers Canada logo

Le rôle des ingénieurs dans la reprise économique à long terme du Canada après la COVID-19

Principaux points

  • Pendant la pandémie de COVID-19, aux quatre coins du Canada, les ingénieurs jouent un rôle déterminant pour ce qui est du soutien aux collectivités et aux travailleurs de première ligne. De plus, ils joueront sans aucun doute un rôle de premier plan dans la reprise économique du pays, aussi bien dans l’immédiat qu’à court et à long terme.
  • Il est essentiel que le gouvernement fédéral consulte les professionnels agréés, notamment les ingénieurs, lors de l’élaboration des plans de relance économique. La sécurité publique est compromise si les ingénieurs ne participent pas à l’élaboration de lois et de règlements touchant les travaux d’ingénierie.
  • Pour stimuler la reprise économique après la pandémie de COVID-19, le gouvernement fédéral devrait continuer à investir dans les infrastructures vertes. Il faudra également investir dans l’innovation et la recherche et le développement (R. et D.) pour renforcer la compétitivité économique du Canada.
  • Au cours des deux ou trois prochaines années, le gouvernement fédéral devrait relancer l’économie en accélérant la mise en œuvre des projets annoncés dans le plan Investir dans le Canada et d’autres programmes fédéraux plus anciens.

Contexte

Alors que les gouvernements sont aux prises avec une crise sanitaire mondiale sans précédent, il est indéniable que le gouvernement fédéral tourne son attention vers la reconstruction de l’économie canadienne. Pendant la pandémie de COVID-19, aux quatre coins du Canada, les ingénieurs jouent un rôle déterminant pour soutenir les collectivités et les travailleurs de première ligne. Les ingénieurs possèdent la gamme de compétences voulues pour trouver des solutions novatrices à des problèmes mondiaux complexes, par exemple, concevoir de l’équipement de protection individuelle ou encore mettre au point des outils de diagnostic favorisant le dépistage au sein d’un important bassin de population. Ils jouent aussi un rôle de premier plan dans la mise au point d’infrastructures susceptibles d’atténuer la propagation de la COVID-19, comme les systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation, et les modèles de distanciation physique. Les ingénieurs joueront sans aucun doute un rôle de premier plan dans la reprise économique du pays, aussi bien dans l’immédiat qu’à court et à long terme.

Étant donné que, dans les prochains mois, les infrastructures publiques et les progrès technologiques seront au cœur d’une reprise économique efficace, il est crucial que le gouvernement fédéral consulte des professionnels agréés, notamment les ingénieurs, au moment d’élaborer ses plans de relance économique. Pour ne pas compromettre la sécurité publique, au cours des prochains mois, il faudra inviter les ingénieurs à participer à l’élaboration et à l’exécution d’une vaste gamme de lois et règlements.

Au cours des deux ou trois prochaines années, le gouvernement fédéral devrait relancer l’économie en accélérant la mise en œuvre des projets annoncés dans le plan Investir dans le Canada et d’autres programmes fédéraux plus anciens. Pour créer des emplois et stimuler l’économie, il faudra accélérer l’approbation de projets.

Dans le cadre des projets d’infrastructure, le gouvernement fédéral doit maintenir son soutien aux initiatives de diversité et d’inclusion dans l’ensemble du pays. En mai 2020, Statistique Canada a signalé que 1,5 million de femmes avaient perdu leur emploi sur une période de deux mois, ce qui est disproportionné par rapport aux hommes. Les femmes représentant environ la moitié de la main-d’œuvre canadienne, pour relancer l’économie après la COVID-19, le gouvernement fédéral doit impérativement maintenir son soutien à des initiatives favorisant la diversité et l’inclusion, comme l’initiative 30 en 30 d’Ingénieurs Canada. 

Le gouvernement fédéral doit aussi investir dans l’innovation et la recherche et le développement (R. et D.) au Canada. Le secteur de la technologie est un moteur essentiel de la compétitivité économique du Canada sur la scène mondiale. À ce titre, il contribuera largement à la reprise économique du pays après la COVID-19. Les ingénieurs sont à la tête de nombreuses entreprises de technologie et sont donc des catalyseurs d’innovation.

Enfin, Ingénieurs Canada encourage vivement le gouvernement fédéral à maintenir ses investissements dans des infrastructures vertes pour non seulement relancer l’économie après la COVID-19, mais également pour donner suite à ses engagements en matière de changements climatiques. L’investissement dans les infrastructures vertes s’est toujours révélé profitable, tant sur le plan économique que climatique. 

Prochaines étapes

  • Le Comité permanent de l’industrie, des sciences et de la technologie de la Chambre des communes a entamé une étude sur la Réponse canadienne à la pandémie de COVID-19. Dans le cadre de la consultation publique, Ingénieurs Canada a présenté ses recommandations finales au comité. 
  • Ingénieurs Canada publiera un énoncé de principe sur le rôle des ingénieurs dans la reprise économique à long terme du Canada après la COVID-19.