Engineers Canada logo

30 en 30

Ingénieurs Canada s’efforce d’accroître la représentation des femmes dans le domaine du génie au moyen de son initiative 30 en 30, qui a pour objectif de faire en sorte que 30 % des nouveaux ingénieurs soient des femmes en 2030; le pourcentage actuel de 17 % n’a pas augmenté depuis trois à ans. La cible de 30 % est généralement considérée comme le seuil à atteindre pour opérer un changement durable et atteindre l’objectif de 30 en 30 contribuera à transformer les effectifs de la profession, alors qu’un nombre croissant de femmes deviendront ingénieures.

L’initiative 30 en 30 a reçu l’appui de l’ensemble des provinces et des territoires. Ingénieurs Canada collabore avec les organismes de réglementation et d’autres intervenants pour véhiculer une vision nationale de cet enjeu. Ingénieurs Canada s’efforce également de collaborer avec des organismes qui réalisent d’importants progrès en matière d’augmentation du nombre de femmes en génie – que ce soit dans le cadre de programmes universitaires, en milieu de travail ou dans d’autres domaines – et de reconnaître leur contribution.

graphic showing percent of newly licensed female engineers across canada30 by 30 net change from 2014 to 2016 in chart format

Universités

Ingénieurs Canada souligne aussi les efforts des facultés et écoles de génie suivantes dont le taux d’inscriptions féminines dans certains programmes est de 30 % en première année, ou qui ont mis en place des initiatives particulières visant à augmenter le pourcentage de femmes parmi leurs étudiants :

  • Université de Toronto : Les femmes constituent maintenant 40,1 % des étudiants de première année en génie, un record pour la faculté de génie, et qui dépasse toutes les autres universités de l’Ontario.
  • Université de la Colombie-Britannique : Près de trois étudiants sur dix en première année de génie sont des femmes et la faculté de génie s’est fixé comme objectif d’atteindre 50 % d’inscriptions féminines d’ici 2020.
  • Université York : L’École d’ingénierie Lassonde de l’Université York s’est lancé le défi de devenir la première école d’ingénierie du Canada à atteindre la parité des sexes et de récolter 1,5 million de dollars à cette fin.
  • Université du Nouveau-Brunswick : La faculté de génie est en train d’adopter des pratiques d’admission favorisant l'inscription des candidates admissibles dans la discipline de leur choix.

Organismes de réglementation du génie

Les organismes de réglementation du génie ont pris un certain nombre de mesures pour accroître le nombre de femmes dans la profession, notamment :

  • Ingénieurs Canada et les organismes de réglementation ont chacun désigné des champions de l’initiative 30 en 30
  • Engineers Geoscientists Manitoba a officiellement adopté l’objectif 30 en 30 comme l’un de ses objectifs organisationnels
  • L’événement annuel « Spotlight on Innovation » d’Engineers Nova Scotia souligne le travail et les réalisations de ses membres féminines
  • Ingénieurs et géoscientifiques Nouveau-Brunswick décerne cinq prix d’éducation aux STIM à des enseignants du primaire et du secondaire qui inspirent la prochaine génération d’étudiants
  • Engineers and Geoscientists British Columbia a élaboré un ensemble de guides sur la diversité et les droits de la personne à l’intention de ses membres.

Champions de l’initiative 30 en 30

 
  • Ingénieurs Canada : Sarah Devereaux
  • Groupe des chefs de direction Champion - Kimberly King
  • Engineers Yukon - Kirsten Hogan
  • NAPEG - Melanie Williams
  • Engineers and Geoscientists British Columbia - Susan Hayes 
  • APEGA - Mohamed El Daly
  • APEGS - Margaret Anne Hodges
  • Engineers Geoscientists Manitoba - Kathryn Atamanchuk
  • OIQ - Kathy Baig
  • Ingénieurs et géoscientifiques Nouveau-Brunswick- Christine Plourde
  • Engineers Nova Scotia - Sarah Devereaux, Len White
  • Engineers PEI - Glenda MacKinnon-Peters
  • PEGNL - Justin Haley
  • Ontario Society of Professional Engineers - Shelly Deitner, Sandro Perruzza
  • University of Calgary - Qiao Sun
  • University of Saskatchewan - Dena McMartin
  • McMaster University - Kim Jones
  • Faculté des sciences appliquées et du génie, Université de Toronto - Lisa Camilleri
  • York University - Marisa Sterling
  • University of Ottawa - Jacques Beauvais
  • Université McGill - Fabrice Labeau
  • Universite de Moncton - François Duguay
  • Université de l’Île-du-Prince-Édouard- Amy Hsiao
  • Ingénieurs sans frontières - Erica Lee Garcia
 

Ressources et liens d’intérêt

  • Guide 30 en 30  Téléchargez le guide sur l’initiative 30 en 30 pour voir quelles mesures vous pouvez entreprendre pour contribuer à cet objectif important ou consultez le Guide de ressources 30 en 30 pour obtenir des informations sur l’utilisation du logo 30 en 30.
  • Ontario Network of Women in Engineering - A network of Ontario schools and faculties that work together to support women that are currently engineers or students and to encourage the next generation to pursue engineering as a career through programs such as Go Eng Girl.
  • Organismes de réglementation du génie Les organismes de réglementation provinciaux et territoriaux offrent divers programmes allant de la sensibilisation au développement professionnel à l’intention de leurs membres, des étudiants et de la collectivité en général.
  • EngineerGirl  – Site développé par la National Academy of Engineering (NAE) des États-Unis pour faire valoir les occasions qu’offre le domaine du génie aux filles et aux femmes.
  • Ontario Network of Women in Engineering (ONWiE) - Réseau d'écoles et de facultés de génie de l'Ontario qui travaillent ensemble pour soutenir les femmes ingénieures et les étudiantes en génie et pour encourager la prochaine génération à faire carrière en génie grâce à des programmes comme GÉNIales, les filles.
  • Society of Women Engineers  – Organisme des États-Unis dédié à la réussite des femmes en génie et à la réalisation de leur plein potentiel professionnel. Le site Web de la SWE offre un grand nombre d’informations et de ressources.
  • WINSETT Centre  – Le centre WinSETT a pour mission d’encourager, de retenir et de faire valoir les femmes dans les domaines des sciences, de l’ingénierie, de la technologie et des métiers. Ce travail passe par la création de partenariats, la tenue d’ateliers de leadership et la promotion des femmes comme modèles et mentors.

Pour plus d’information

Pour plus d’information, veuillez contacter Julia Chehaiber, Gestionnaire, Diversité et Rayonnement : julia.chehaiber@ingenieurscanada.ca