Engineers Canada logo

Regard rétrospectif sur notre travail en 2019

2019.12.19

 une image avec des lumières brillantes et l'année 2019

L’année 2019 a été marquante pour Ingénieurs Canada : en effet, nous avons fait des pas importants vers la réalisation des objectifs énoncés dans notre Plan stratégique 2019-2021. Retour sur certains de ces moments déterminants.

Le génie logiciel sous la loupe

Au début de 2019, un article sur le document d'Ingénieurs Canada sur l’exercice dans le domaine du génie logiciel du Bureau canadien des conditions d’admission en génie (BCCAG) a suscité beaucoup d’intérêt. En 2016, le BCCAG a élaboré ce document d'Ingénieurs Canada pour aider les organismes de réglementation à définir l’exercice dans le domaine du génie logiciel et à prendre des mesures contre les personnes qui utilisent le titre d’ingénieur ou exercent le génie logiciel sans détenir de permis. Alors que la technologie logicielle continue d’avoir des impacts notables sur la vie quotidienne des Canadiens, il devient de plus en plus important de bien cerner la pratique du génie logiciel.

Nouveaux succès pour le cours L’ingénierie durable

Compte tenu de l’importance accordée à l’échelle internationale à la lutte contre les changements climatiques, plusieurs cours offerts par Ingénieurs Canada et ses partenaires ont été fort bien reçus. Ingénieurs Canada et Polytechnique Montréal ont de nouveau fait équipe pour offrir deux éditions supplémentaires du très apprécié cours en ligne gratuit L’ingénierie durable. En avril, Ingénieurs Canada s’est également associé à Risk Sciences International (RSI) pour offrir une version en ligne de son atelier d’initiation au Protocole du CVIIP pour l’évaluation des risques climatiques et de la vulnérabilité des infrastructures. Cette année, le BCCAG a également publié le document d'Ingénieurs Canada sur le génie de l’environnement.

Publication de quatre principes pour l’élaboration d’un régime de réglementation visant à accorder le droit d’exercice indépendant aux technologues en génie

Le 1er mars , le conseil d’Ingénieurs Canada a approuvé quatre principes dont les gouvernements devraient tenir compte dans l’élaboration d’un régime réglementaire qui accorderait le droit d’exercice indépendant aux technologues en génie. Ces principes ont été mis au point pour tenir compte du fait que les exigences en matière de formation universitaire et d'expérience s’appliquant aux ingénieurs sont plus strictes que celles des technologues en génie. Le 19 mars, l’organisme Technologues professionnels du Canada a réagi à ces principes dans un communiqué de presse. Cette réaction a justifié des commentaires supplémentaires de la part d’Ingénieurs Canada, dans un article daté du 28 mars intitulé Pour la clarté et l’unité des droits d’exercice du génie et de la technologie.

Qui étaient les lauréats des Prix d’Ingénieurs Canada?

Notre annonce initiale des noms des lauréats des Prix d’Ingénieurs Canada 2019 a suscité énormément d’intérêt de la part de la communauté canadienne du génie, tout comme le communiqué de presse diffusé le jour de l’événement. Le Gala des prix de cette année s’est tenu le 23 mai dans la belle ville de Québec. Soulignons que le conseil a approuvé une approche révisée pour le programme de prix, qui a été créée dans la foulée du Plan stratégique 2019-2021 et entrera en vigueur en 2021.

Mars, mois national du génie au Canada

Le 1er mars marquait le début de la célébration annuelle du génie au Canada. Durant les célébrations tenues tout au long de ce mois, de nombreux ingénieurs de partout au pays se sont employés à faire découvrir aux jeunes l’univers passionnant et amusant du génie. Comme toujours, les célébrations du Mois national du génie mettent en lumière les nombreux domaines du génie et les innombrables possibilités auxquelles une formation en génie peut mener. 

David T. Lynch nommé président d’Ingénieurs Canada

Lors de l’assemblée annuelle des membres du 25 mai, Ingénieurs Canada a accueilli David T. Lynch au poste de président pour le mandat 2019-2020. M. Lynch, qui compte de nombreuses réalisations dans le milieu universitaire et le secteur industriel, et le conseil d’Ingénieurs Canada collaboreront avec les organismes de réglementation du génie pour faire avancer la profession dans l’intérêt public.

Le dessaisissement des programmes du CVIIP et du PRI va bon train

Tel que prévu dans le Plan stratégique 2019-2021, le dessaisissement du programme de certification de Professionnel de la résilience des infrastructures (PRI) et du Protocole du Comité sur la vulnérabilité de l’ingénierie des infrastructures publiques (CVIIP) progresse bien, avec la sollicitation de déclarations d’intérêt pour la prise en charge du programme du CVIIP et les demandes de propositions diffusées subséquemment pour les programmes du PRI et du CVIIP. Ce travail devrait être finalisé bien avant l’échéance prévue dans le plan stratégique.

Le Rédact-o-thon Wikipédia, pour rendre justice aux femmes en génie

Lorsque la physicienne canadienne Donna Strickland a remporté le prix Nobel de physique en 2018, il n'existait pas de page Wikipédia faisant état de sa carrière et de ses réalisations, malgré ses recherches de pointe. Reconnaissant que les femmes dans les domaines des STIM sont sous-représentées dans Wikipédia et pour célébrer la Journée internationale des femmes en génie de 2019, Ingénieurs Canada et Ingenium se sont associés pour organiser le tout premier Rédact-o-thon Wikipédia sur les femmes en génie au Musée de l'aviation et de l'espace du Canada, à Ottawa, le 23 juin.  

Le site Feuille de route pour l’ingénierie fait peau neuve

Le 10 octobre, nous avons annoncé le lancement du site Ingénieurs-ici.ca, une ressource Web conçue pour aider les diplômés en génie de l’étranger à comprendre le processus menant au permis d’exercice du génie au Canada et à entreprendre les premières démarches dans ce sens. Ce site, qui remplace la Feuille de route pour l’ingénierie au Canada, vise à fournir des renseignements essentiels sur le cheminement à suivre pour obtenir un permis d'exercice, mais de façon plus claire et plus conviviale. Il a été mis au point en concertation avec les organismes de réglementation, des experts en la matière et des diplômés en génie de l’étranger qui en sont à diverses étapes du processus d'obtention du permis d'exercice au Canada.

Devoir de mémoire : impacts de la tuerie de Polytechnique, 30 ans plus tard

Cette année, 30 ans après les événements tragiques du 6 décembre 1989, Ingénieurs Canada a organisé une table ronde sur la tuerie de Montréal et ses effets sur la profession d’ingénieur. Le président d’Ingénieurs Canada David Lynch a animé la discussion avec les panélistes Sandra Gwozdz, Ved Proag et Julie Lassonde. Cette année, Ingénieurs Canada s’est également associé à Doyennes et doyens d’ingénierie Canada pour lancer le site 30yearslater.ca/fr qui présente, notamment, les portraits de 30 ingénieures ayant obtenu leur diplôme dans les trois années qui ont précédé ou suivi la tuerie et dont la carrière illustre la précieuse contribution des femmes à la profession d’ingénieur et à la société.