Engineers Canada logo

Rétrospective de notre travail en 2020

2020.12.17

L'année 2020 a certainement été marquée par la pandémie de COVID-19. Tout en s’adaptant aux défis imposés par la crise sanitaire, Ingénieurs Canada a poursuivi ses activités. Revenons sur notre travail de l’année à l’aide de cette rétrospective des textes d’information les plus consultés dans notre site.

La pandémie de COVID-19

Alors que la pandémie de COVID-19 se propageait à travers le monde au début de 2020, Ingénieurs Canada a dû s’adapter afin de réduire les risques pour son personnel et ses bénévoles. Le personnel a commencé à faire du télétravail, les réunions prévues sont rapidement passées en mode virtuel et le Bureau canadien d'agrément des programmes de génie (BCAPG) a émis en mars des déclarations à l'intention des organismes de réglementation et des établissements d'enseignement supérieur sur les incidences de la pandémie sur son travail et sa réponse à la situation.

Au moment où les professionnels de la santé étaient en première ligne dans la lutte contre la COVID-19, Ingénieurs Canada s'est également demandé quel rôle les ingénieurs pouvaient jouer dans la réponse à la pandémie. Dans un article publié en mars dans Parlons génie, nous avons pris contact avec des ingénieurs qui mettaient leurs compétences à profit pour produire des équipements de protection individuelle pour le personnel médical de première ligne ou contribuer au maintien des services essentiels.

Les femmes en génie et la pandémie de COVID-19

En juin, pour célébrer la Journée internationale des femmes en génie et son thème pour 2020, Transformer le monde (#ShapeTheWorld), Ingénieurs Canada a continué à souligner les contributions importantes des ingénieures dans la lutte contre la pandémie, et mis en valeur le travail de plus d'une douzaine d'ingénieures qui ont mobilisé leurs compétences et leurs ressources pour aider la population canadienne à surmonter les défis sans précédent posés par la pandémie. Que ce soit en créant des équipements de protection personnelle pour les travailleurs de première ligne, en préparant les campus universitaires pour un retour sécuritaire des étudiants, en maintenant les services municipaux essentiels ou en soutenant les réseaux de télécommunications qui nous permettent de rester en contact tout en étant confinés, les histoires présentées illustraient quelques-unes des nombreuses façons dont les ingénieures transforment le monde.

L’ingénierie durable

En 2020, Ingénieurs Canada et Polytechnique Montréal ont offert deux nouvelles éditions de leur cours en ligne gratuit L’ingénierie durable. Ce cours propose des études de cas réels de partout au Canada pour illustrer l’application pratique des 10 directives du Guide national sur le développement durable et la gérance environnementale à l’intention des ingénieurs produit par Ingénieurs Canada.

L’EDI dans la profession d’ingénieur

Dans la foulée des manifestations du mouvement Black Lives Matter qui ont eu lieu dans le monde entier en 2020, Ingénieurs Canada a publié pendant l'été dans Parlons génie une série en trois parties sur l'équité, la diversité et l'inclusion (EDI) dans la profession d'ingénieur. Nous nous sommes tournés vers des collègues d’organismes canadiens de réglementation du génie qui sont chargés d’améliorer l’EDI au sein de la profession pour qu’ils nous expliquent pourquoi les efforts d’EDI sont importants et ce qui les motive à continuer malgré la lenteur apparente des changements. Partie 1 | Partie 2 | Partie 3

Le BCCAG prépare un guide sur l’inclusion des genres

Ingénieurs Canada élabore actuellement un guide visant à aider les ingénieurs et les firmes d'ingénierie à prendre des décisions qui favoriseront une augmentation du pourcentage de femmes dans leurs effectifs. À cette fin, en octobre, le Bureau canadien des conditions d'admission en génie (BCCAG) a lancé un sondage national pour en apprendre davantage sur les pratiques actuelles dans les milieux de travail en génie, les publics potentiels du guide, et les sujets qui devraient y être abordés. Le sondage s’est terminé le 27 novembre.

Célébration de 100 ans de réglementation du génie au Canada

2020 a marqué le centième anniversaire des six premiers organismes provinciaux de réglementation du génie qui ont vu le jour en Nouvelle-Écosse, au Nouveau-Brunswick, au Québec, au Manitoba, en Alberta et en Colombie-Britannique. Dans le cadre de célébrations quelque peu différentes de ce qui avait été prévu – pandémie de COVID-19 oblige – ces organismes de réglementation ont célébré un siècle de réglementation du génie par le biais des médias sociaux, de vidéos, de concours, d’événements virtuels et de rétrospectives de l’histoire du génie. Parlons génie a fait état de ces célébrations dans un article publié en octobre.

Ingénieurs Canada cède la propriété des programmes du CVIIP et de PRI

Cette année, Ingénieurs Canada a conclu des ententes pour la cession de deux programmes à de nouveaux propriétaires. Le programme du Comité sur la vulnérabilité de l’ingénierie des infrastructures publiques (CVIIP) a été transféré en mars à l’Institut de prévention des sinistres catastrophiques (ICLR). L’ICLR a fourni plus de détails sur sa prise en charge du programme dans un article paru en avril dans Parlons génie.

En juillet, Ingénieurs Canada a cédé la propriété du programme de Professionnel de la résilience des infrastructures (PRI) au Climate Risk Institute. Dans un article paru en septembre dans Parlons génie, le Climate Risk Institute a exposé sa vision du programme de PRI. 

Diplômés en génie de l’étranger

En janvier, plusieurs médias d’information canadiens ont publié des articles traitant de la frustration des diplômés en génie formés à l’étranger qui tentent d’obtenir une reconnaissance de leurs titres de compétences au Canada. Dans un article publié en janvier dans Parlons génie, nous avons abordé ces frustrations, tout en expliquant les avantages du modèle d’évaluation sur la base des compétences que certains organismes de réglementation ont adopté et que d’autres envisagent. Nous avons également abordé certains des autres obstacles auxquels peuvent se heurter les diplômés étrangers, ainsi que le travail accompli par Ingénieurs Canada pour établir une équivalence substantielle entre les titres de compétences étrangers et canadiens.

Ressources en matière de diversité

Ingénieurs Canada a publié deux nouvelles ressources pour accroître la diversité au sein de la communauté du génie. En septembre, nous avons publié un guide qui propose aux employeurs d’ingénieurs des mesures à prendre pour opérer des changements et créer des milieux de travail plus accueillants pour tous. 

En décembre, nous avons publié le Guide de sensibilisation 30 en 30 – De la maternelle à la fin du secondaire qui vise à aider les responsables de programmes de sensibilisation au génie à démonter les stéréotypes sexistes, à promouvoir la profession d’ingénieur et à intégrer l’équité, la diversité et l’inclusion à toutes leurs pratiques.